Un tiers des hôtels ouverts, le tourisme à bout de souffle

Par 04/06/2020 - 07:01
01/01/2020 - 00:00

C’est un fleuron de l’économie guadeloupéenne, le tourisme. Mais le voilà en péril. En Guadeloupe, un tiers des hôtels sont ouverts et même si le gouvernement préconise de plan de relance, selon certains professionnels du milieu, on devra s'attendre à des licenciements.

    Un tiers des hôtels ouverts, le tourisme à bout de souffle

"Nous sommes presque tous fermés ! Je crois que nous devons être un tiers à être ouverts pour répondre aux demandes...La visite des dépendances, les soins médicaux etc. Aujourd'hui, nous devons absolument rester solidaires" explique Catherine Cadrot, Directrice de l’hôtel Arawak au Gosier et Présidente de la commission tourisme à l’UDE-MEDEF. 

On le savait déjà, mais la relance de l'activité touristique ne sera pas si simple selon les professionnels. Même si le gouvernement préconise un plan pour le secteur, l’heure est grave. L’arrêt des liaisons aériennes entre l’hexagone et notre archipel ou encore le maintien de la quatorzaine rendent difficile la reprise des activités. 

Beaucoup d’hôtels envisagent une réouverture fin juin ou même octobre pour certains. Même si l'on parle de réouverture, il n'y a pour l'heure aucune réservation pour la destination Guadeloupe. 

"On devra s'attendre à du chômage partiel mais aussi forcément à des licenciement." ajoute Catherine Cadrot. 

Interview ci-dessous : 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.