Une coordination anti-sargasses des Iles de Guadeloupe

Par • Mis à jour le 24/07/2018 - 12:30

La coordination des collectifs anti-sargasses des Iles de Guadeloupe était réunie ce mardi matin à Pointe à Pitre pour présenter la motion qu’ils vont faire parvenir au président de la République, Emmanuel Macron.

    Une coordination anti-sargasses des Iles de Guadeloupe

Alertés par l’abaissement des taux des gaz toxiques émis par la décomposition des sargasses, excédés par le non-respect des recommandations prises lors des visites ministériels de juin dernier, ils espèrent un sursaut au plus haut sommet de l’Etat mais aussi dans l’opinion publique sur le plan local.

a

Philippe Bavarday président du collectif des iles du Sud de la Guadeloupe :

La coordination des collectifs espère de véritables réponses en ce qui concerne la nocivité des algues brunes sur la santé des guadeloupéens mais ils entendent aussi interpeller l’Etat sur la gravité de l’impact des sargasses sur l’économie de notre archipel.