Une vente de terrain sur fond de racisme à Port-Louis

Par 05/06/2020 - 13:33
01/01/2020 - 00:00

La vente d'un terrain prend une tournure raciale à Port-Louis. En effet, les opposants à l'achat du terrain et les acquéreurs s'accusent chacun d'avoir tenu des propos racistes.

    Une vente de terrain sur fond de racisme à Port-Louis

Alors que le monde a les yeux rivés sur les Etats-Unis après le décès sous fond de racisme de George Floyd, en Guadeloupe, une vente de terrain à deux femmes d’origine Corse prend une connotation de haine raciale.

Ce terrain situé dans la zone de Rambouillet près de la croix à Port-Louis sur le littoral, a été habité par des Port-Louisiens jusqu’en 1989, date à laquelle une opération de RHI a été décidée par le maire de l’époque, Charles Edwige. Une opération qui a finalement été mise en œuvre en 1996 par Jean Barfleur.Ce terrain a été acheté il y a 2 ans par les 2 femmes pour un projet à vocation touristique. Seulement voilà, selon les opposants à la vente, ce terrain est chargé d’histoire.

Léo Boulatte est le Porte-Parole du comité de défense de la ZAD (Zone à Défendre) de Rambouillet.

 

Dans le camp opposé, Suzanne, l’une des acquéreuses estime pour sa part qu’elle est dans son bon droit et que son projet devait se faire dans le respect de l’environnement. Selon elle c’est une question de couleur de peau.

La rédaction de RCI a cherché à joindre sans succès le maire de Port-Louis sur cette affaire.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.