Violences en milieu scolaire : une vidéo crée l'émoi au Moule

Par • Mis à jour le 26/11/2019 - 12:08

La vidéo est largement partagée sur les réseaux sociaux depuis ce mardi matin. Les images d'une grande violence, montrent un jeune garçon maltraité par d'autres enfants. Le Rectorat a réagi et une enquête a été ouverte.

    Violences en milieu scolaire : une vidéo crée l'émoi au Moule

Sur ces images d’une grande violence, on peut voir un jeune garçon pris à partie par d’autres enfants. Il essuie plusieurs coups dont un violent coup de pied à la tête. Les faits se sont déroulés à proximité de l'école Jean Galleron au Moule, selon nos informations. La Gendarmerie a été saisie et une enquête a été ouverte. Le recteur d’académie condamne fermement cet acte de violence gratuit, contraire aux valeurs véhiculées par l’Education nationale. Dans ce communiqué, il dit suivre attentivement les suites de cette affaire et qu'il prendra les mesures nécessaires.

 

Une vidéo terriblement choquante

Des menaces, des coups, un enfant seul face à d’autres. Sur cette vidéo terriblement choquante, qui aurait été filmée entre vendredi et hier soir, on voit au moins 5 enfants, et on imagine, par le timbre de la voix, que c’est un 6e qui filme. La victime, c’est un jeune garçon, scolarisé en CP, âgé de 7 ou 8 ans selon nos informations, sac sur le dos, tête baissée. Un autre garçon, lui aussi sac sur le dos, lui dit en créole « on va te casser la figure » en lui tapotant l’épaule, et s’éloigne. Là, un troisième enfant, tout aussi jeune, arrive en courant, lui donne une gifle, un premier coup de genou au niveau de l’entre jambe, puis un violent coup de pied au visage, chacun des coups étant commenté par l’auteur de la vidéo. La vidéo, qui fait frémir, se termine sur les cris des autres enfants face à ce dernier coup. Des cris presque amusés (on voit d’ailleurs un jeune sur un vélo, le sourire aux lèvres), alors que l’enfant frappé laisse la main sur son visage.

Selon nos informations, le petit garçon qui frappe, dont on voit très bien le visage, est scolarisé en CE2 dans la même école que la petite victime, l’école jean Galleron au Moule. Les enfants sont tous vêtus d’un T.shirt blanc, sauf un plus grand, peut-être un adolescent, qui porte un T.shirt bleu. Selon nos informations, ce jeune, qui assiste à toute la scène et se dirige, à la fin de la vidéo vers la victime, serait scolarisé dans un autre établissement.

Le recteur réagit

Le recteur d’académie informé de cet incident grave, a réagi ce mardi par le biais d'un communiqué et s'est exprimé sur RCI Guadeloupe. Il a demandé expressément au conseiller sécurité de se rendre à l’école où est scolarisée la victime pour mener une enquête. Selon l'académie, il a été procédé à l’identification de la victime, de l’agresseur et de l’auteur de la captation.

Le parquet se saisit de l'affaire

La vidéo est parvenue ce mardi à l’équipe pédagogique et aux gendarmes du Moule. On ne sait pas si une plainte a déjà été déposée. Quoi qu’il en soit, le parquet de pointe à Pitre s’est saisi de l’affaire. Une enquête judiciaire est ouverte, confiée à la Brigade de gendarmerie du Moule, qui devra déterminer les circonstances exactes de cette affaire et les responsabilités de chacun. Des auditions sont prévues.

Réunion de crise à l'école

L’école, elle a immédiatement réagi à son niveau. La directrice a tenu une réunion de crise avec son staff, les deux enfants principalement impliqués, présents en classe ce mardi matin, ont été entendus, ainsi que leurs parents, qui pourraient se connaître, toujours selon nos informations.

L’enfant qui frappe n’est pas le seul qui pourrait devoir rendre des comptes. On apprend que plusieurs vidéos auraient été tournées ce jour là. Or, filmer et diffuser une agression est aussi condamné par la loi, cela s’appelle le happy slapping, et c’est une circonstance aggravante en cas d’agression. Depuis 2007, c’est passible de 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende pour un majeur.

 

Mostafa Fourar, recteur d'Académie, était en direct dans le journal de 13 heures sur RCI, avec Richard Garnier :

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.