"Voisins vigilants" : les riverains mobilisés contre les cambriolages

Par • Mis à jour le 01/09/2016 - 19:05

Victimes de nombreux faits de délinquances et de cambriolages, les riverains du lotissement Canne en Fleurs, située à Sainte-Rose ont décidé de mettre en place le dispositif "Voisins vigilants". Mercredi 31 août 2016, quatre panneaux de dissuasion ont été posés dans le quartier.

    "Voisins vigilants" : les riverains mobilisés contre les cambriolages
Lutter contre les cambriolages, rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance et accroître l'efficacité de la prévention de proximité, c'est l'objectif de l'opération "Voisins vigilants".

A Sainte-Rose, la mairie, la préfecture, la police municipale, la gendarmerie et l'association des riverains de la résidence Canne en Fleurs ont lancé ce dispositif, destiné aux quartiers, aux lotissements ou aux zones pavillonnaires régulièrement touchés par des actes de délinquance.

Selon Laurent Amélaïse, le président de l'association Canne en Fleurs l'opération a été mise en place après plus d'un an et de nombreux cambriolages dans le quartier.

Image retirée. La police municipale fait partie intégrante du dispositif "Voisins vigilants". © Bernard Solé/RCI.
"A un moment on a été les proies de faits de délinquance, de cambriolages. Un par semaine au moins", a-t-il raconté lors de la pose de quatre panneaux "Voisins vigilants" dans la zone.

C'est à 10 heures, mercredi 31 août 2016, que ces signalisations ont été posées, en présence de tous les acteurs mentionnés. Informelles, elles servent principalement à dissuader.

Mais "Voisins vigilants" permet surtout aux copropriétaires d'échanger et de donner l'alerte en cas de vol. Les riverains sont également formés à son utilisation.

Le dispositif entend de surcroît créer des liens privilégier entre la Mairie de Sainte-Rose, la préfecture, la police municipale, la gendarmerie
et l'association Canne en Fleurs.

Image retirée. Claudine Bajazet, la maire de Saint-Claude était présente pour la pose des panneaux. © Bernard Solé/RCI.
En France, un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes. Cette réalité serait une source permanente d'insécurité pour des millions d'habitants. Aujourd'hui, plus de 90% des flagrants-délits sont constatés grâce à l'appel d'un voisin attentif.