Deux skippers guadeloupéens attendus à Pointe à Pitre ce lundi

Par 26/11/2018 - 09:47 • Mis à jour le 26/11/2018 - 09:47

Deux guadeloupéens sont attendus ce lundi sur la ligne d’arrivée de la Route du rhum Destination Guadeloupe : Rodolophe Sepho sur Reve de Large en class 40 et Luc Coquelin sur Rotary la Mer pour tous en Rhum Mono.

    Deux skippers guadeloupéens attendus à Pointe à Pitre ce lundi

Deux guadeloupéens sont attendus ce lundi sur la ligne d’arrivée de la Route du rhum Destination Guadeloupe : Rodolophe Sepho sur Reve de Large en class 40 et Luc Coquelin sur Rotary la Mer pour tous en Rhum Mono.

Ce dernier devrait, sauf avarie, s’octroyer la troisième place du classement de cette catégorie et un nouveau podium au palmarès de la transat.

Le skipper de Reve de large devrait lui prendre la vingtième place du classement des class40.

L’équipe de Rodolphe Sepho a lancé un appel sur les réseaux sociaux. Ils souhaitent que la population se rende au Mémorial Acte vêtue de rose ce lundi pour saluer l’arrivée du skipper. En 2010, la population avait répondu à l’appel de l’équipe de Philippe Fiston et c’est une foule vêtue de bleu qui était venue accueillir le navigateur guadeloupéen à la Darse.

Ce dimanche, le vainqueur de la précédente édition, Loïc Peyron a lui aussi franchi la ligne d’arrivée à Pointe à Pitre. Il a terminé quatrième de sa catégorie, les RhumMulti, bouclant la transat en 21 jours 3 heures 57 minutes et 17 secondes. Vainqueur de la Route du Rhum il y a quatre ans, Peyron souhaitait cette fois participer pour le plaisir Pour le quarantenaire de la course, il a navigué sur Happy, un bateau similaire à celui sur lequel Mike Birch avait remporté la première édition en 1978. Loic Peyron est allé plus vite que le canadien dont le record était de 23 jours.

Autre arrivée marquante ce week-end, celle de Miranda Merron. Elle est la première femme à avoir franchi la ligne d’arrivée La navigatrice britannique boucle son parcours en 21 jours, 8 heures, 10 minutes et 32 secondes.