Changer d'île

Gaëtan Bille brille sur le chrono

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 10/08/2019 - 17:42

Le coureur belge était présenté parmi les favoris du contre-la-montre de ce samedi. Il a dominé largement ce deuxième tronçon de la 8e étape et offre un deuxième succès d'étape au club lamentinois.

On le savait gros rouleur et Gaëtan Bille (USL) a confirmé sa réputation à Baie-Mahault. Avec un temps de 29'38'' sur les 23,5 km, le coureur belge a fait 45 secondes de mieux que ses plus proches poursuivants sur ce deuxième tronçon de la 8e étape... Un gouffre.

Il faut dire que l'homme en rose avait coché ce contre-la-montre depuis plusieurs jours. Après la victoire d'étape de Jhonathan Salinas (USL) à Basse-Terre, cette cartouche Baie-Mahaultienne était dans toutes les têtes au sein de la formation lamentinoise. Avec en plus un maillot à pois assuré pour Salinas, l'équipe pourra oublier la déception Rujano, incapable de suivre les meilleurs pour le général.

Guillonnet a tenu, tant bien que mal

Il nous avait tant surpris depuis le départ qu'on commençait à croire qu'Adrien Guillonnet (ICA) savait tout faire sur ce Tour. Le tricolore s'est pourtant fait peur sur ce contre-la-montre taillé pour les spécialistes.

En retard durant tout le parcours sur Vadim Pronskiy (VAM), son plus proche adversaire au général, le maillot jaune a finalement coupé la ligne avec 47'' de retard sur le Kazakh, en 32'19''. Pas de quoi menacer sa tunique puisqu'il avait 2'13'' d'avance au général ce matin. Le leader a néanmoins passé la ligne éprouvé, la bouche grande ouverte, loin du visage impassible auquel il nous avait habitué.

Pour la deuxième place, ça a aussi été le statu quo entre Frederik Dombrowski (ETW), le 3e, et Pronskiy, mais les deux hommes n'ont qu'une seconde de différence sur ce chrono Baie-Mahaultien, en faveur de l'Allemand, ce qui ne bouleverse pas la hiérarchie.

Locatin en jambes

Troisième de l'épreuve, Cédric Locatin (EXC) a montré qu'il pouvait être à la hauteur des meilleurs en contre-la-montre. Champion régional de la spécialité, le Baie-Mahaultien a rêvé d'un triomphe à domicile, mais il doit se contenter d'un podium avec son chrono de 30'31, à près d'une minute de Bille, incontestablement intouchable.

Le Guadeloupéen opère néanmoins une belle remontée avec ce temps canon, puisque tous ses prédécesseurs au général ont fait moins bien que lui sur le parcours de 23,5 km. Désormais 8e, Locatin n'aura pas totalement raté son Tour 2019, mais s'il n'avait pas perdu 4'45'' sur une chute et une bordure lors de la première étape, il serait deuxième du général, à seulement 55'' de Guillonnet. On ne peut malheureusement pas réécrire l'histoire.

Le classement du contre-la-montre

1. Gaëtan Bille (USL), 29'38''

2. Julian Braun (DAU), 30'23''

3. Cédric Locatin (EXC), 30'31''

4. Edwin Sanchez Anzola (CCD), 30'35''

5. Yevgeniy Federov (VAM), 30'52''

6. Sébastien Fournet-Fayard (TPI), 30'59''

7. Adam Pierzga (CCD), 31'12''

8. Thomas Chassagne (TPI), 31'21''

9. Frederik Dombrowski (ETW), 31'31''

10. Vadim Pronskiy (VAM), 31'32''

Classement général

1. Adrien Guillonnet (ICA)

2. Vadim Pronskiy (VAM), à 1'26''

3. Frederik Dombrowski (ETW), à 1'54''

4. Pierre Almeida (TPI), à 4'11''

5. Diego Milan (INT), à 4'54''

6. John Nava (GB118), à 5'20''

7. Edwin Sanchez Anzola (CCD), à 5'23''

8. Cédric Locatin (EXC), à 5'40''

9. Miguel Alvarez (INT), à 6'09''

10. José Rujano (USL), à 6'14''

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.