Changer d'île

Larry Lutin en sprinteur impérial à Capesterre

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 10/08/2019 - 11:04

Déjà vainqueur du prologue du Moule, Larry Lutin (TKA) remporte un deuxième succès sur cette 69e boucle avec sa victoire au sprint à Capesterre-Belle-Eau. Le Guadeloupéen a été le plus rapide entre les palmiers de l'Allée Dumanoir.

Tout a été vite sur le premier tronçon de cette 8e étape. On s'attendait à une course nerveuse avec seulement 86 km, mais elle a carrément été irrespirable. Avec un peloton verrouillé, des échappés incapables de prendre le large, un fuyard avalé dans le final et surtout un sprint massif magistral remporté par le puissant Larry Lutin (TKA), qui sera décidément l'un des grands bonhommes de cette 69 eme boucle.

Premier maillot jaune au Moule après son succès sur le prologue, le Guadeloupéen a de nouveau fait parler sa vélocité pour offrir une deuxième étape à sa formation et une troisième au département, avec celle de Kéran Barolin (UVN), à Sainte-Rose.

Dans le sprint en ligne droite de l'Allée Dumanoir, personne n'a semblé en mesure de contester la victoire à Lutin, qui franchit la ligne avec un vélo d'avance sur tous ses adversaires. 

Personne ne sort

Comme souvent depuis le début de ce Tour, ça a verrouillé dans le peloton. Dès le départ de Petit-Canal, le premier fuyard Jordy Pruneau (CSCA), pourtant très loin au général, a été rapidement repris sous la chasse des nombreuses équipes qui n'ont pas encore coché leur étape sur cette édition 2019.

Le premier bon coup a été lancé par Carl Legrand (UVN) et Jelle Donders (DAU), rejoints après une trentaine de km par Anthony Damas (EXC), Maxime Urruty (TPI) et Jorge Castel (PAN). À la mi-course, les trois Français de ce groupe s'isolaient en tête. 

Récompense d'une belle collaboration, le trio comptait rapidement 30'' d'avance, une marge qui grimpait même à 44'' grâce à la désorganisation du peloton au niveau de Goyave. Mais à 5 km du but, Urruty, Damas et Legrand se faisaient reprendre par un peloton nerveux. Malgré une belle tentative en solitaire de Vladimir Jeanne (USR) à l'approche de la flamme rouge, c'est le sprint massif qui a finalement réglé cette étape et Larry Lutin avait des jambes de feu à Capesterre-Belle-Eau. 

Guillonnet, la vie en jaune

Adrien Guillonnet (ICA) n'a presque rien eu à faire ce matin. Le maillot jaune est resté tranquillement dans le peloton pour tricoter un peu plus sa tunique de sacre.

Sauf une énorme contre-performance cet après-midi sur le contre-la-montre vers Baie-Mahault, ou un accident d'ici demain aux Abymes, l'Essonnien semble intouchable de sa position de leader du général.

Locatin pour la numéro 4

Le contre-la-montre de cet après-midi pourrait peut-être offrir une 4e victoire d'étape à la Guadeloupe sur ce Tour 2019. Le Baie-Mahaultien Cédric Locatin (EXC) est champion régional de la spécialité et va surtout arriver à domicile au bout des 23,5 km du parcours.

Mais attention, car Sébastien Fournet-Fayard (TPI) ou encore Gaëtan Bille (USL) ont déjà démontré de belles qualités sur ces épreuves de chrono. Et qui sait ? Peut-être que Guillonnet peut aussi rouler... Le maillot jaune nous a déjà souvent surpris depuis le départ du Moule. 

Le top 3 du 1er tronçon

1. Larry Lutin (TKA)

2. Diego Milan (INT)

3. Adam Pierzga (CCD)

 

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !