"L'athlétisme a besoin d'un nouveau souffle", pour Marie-Christine Cazier qui brigue la présidence de la FFA

Par 15/08/2020 - 10:04
01/01/2020 - 00:00

L'ex-athlète martiniquaise est candidate à la présidence de la Fédération française d'athlétisme, le 5 décembre prochain. En visite en Guadeloupe, Marie-Christine Cazier a détaillé son programme qui mise sur la jeunesse et l'insertion par le sport notamment et vise clairement des médailles, dès 2024.

    "L'athlétisme a besoin d'un nouveau souffle", pour Marie-Christine Cazier qui brigue la présidence de la FFA

Marie Christine Cazier veut prendre les rênes de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), qui est dirigée par une même équipe depuis vingt ans, Bernard Amsalem tout d'abord qui a passé le flambeau à André Giraud en 2016. L'élection aura lieu le 5 décembre prochain.

La sprinteuse martiniquaise est donc venue aux Antilles pour faire campagne ces derniers jours. Elle a notamment été à la rencontre des clubs de Guadeloupe ce vendredi avant de visiter le stade et le gymnase de la commune des Abymes. Elle en a profité pour détailler son programme que vous pouvez retrouver autour de neuf "couloirs" sur son site internet.

Marie Christine Cazier, douze fois championne de France, médaillée d'argent européenne et lors des mondiaux en salle, dit porter un projet tourné vers le XXIè siècle faisant la part belle à la jeunesse pour viser l'excellence à l'horizon 2032. D'ici là, elle entend toutefois faire briller nos athlètes dès Paris 2024 et veut placer les Outre-Mers au coeur de sa stratégie. Elle était l'invitée du Caraïbes 7h de RCI ce samedi.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.