Le Taekwondo dit non au pillage de ses forces vives

Par • Mis à jour le 01/11/2019 - 10:40

C'est une demande de la Fédération Française qui a mis le feu aux poudres : deux Taekwondoïstes guadeloupéens sont éligibles au statut d'athlètes de haut niveau. Cela suppose un départ dans l'hexagone et les dirigeants du Taekwondo Guadeloupéen disent non à cet exode. Ils ne veulent pas que ce soit dans n'importe quelles conditions.

    Le Taekwondo dit non au pillage de ses forces vives

"Nous ne recevons aucune aide de la DDJS où de la Fédération Française de Taekwondo" a dit le Directeur Technique du Taekwondo Guadeloupéen.

Sylvain Fostin s'insurge contre ce pillage d'autant que les difficultés de la discipline sont criantes et qu'elle œuvre sans aucune aide.

Les résultats sont certes probants, que ce soit aux championnats de France où dans les opens internationaux, mais Sylvain Fostin rappelle qu'ils ne sont le fruit que de la sueur de la Ligue Guadeloupéenne. La notion du retour sur investissement refait donc son apparition et la Ligue réclame donc un intéressement pour les Athlètes formés.

Le Taekwondo Guadeloupéen est la seule Ligue qui participe aux championnats du monde. C'est le fruit d'une très longue négociation avec les Instances Internationales qui voulant développer la discipline ont donc ouvert cette possibilités à de nombreux petits pays dans le monde.

Pour autant, c'est toujours la croix et la bannière pour partir à ces compétitions. Les deniers se font rares, rappelle Syvain Fostin qui explique que les dirigeants sont parfois obligés de mettre la main à la poche.

Il manque d'infrastructure également. Au quotidien,  la discipline a le sentiment d'avancer seule dans un océan de difficultés.

Raison pour laquelle, chaque fois que des athlètes formés en Guadeloupe sont ainsi réclamés par la Fédération Française la nouvelle est mal perçue.

"Nous formons des Athlètes seuls et sans moyens, ils vous intéressent ? nous négocions un tarif, et on passe à la phase suivante " martèle Sylvain Fostin.

Néanmoins, certains parents ont déjà œuvré de leur côté pour que des champions partent, au grand désarroi des dirigeant du Taewkondo Guadeloupéen.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.