Changer d'île

Maxime Urruty fait coup double à Petit-Bourg

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 03/08/2019 - 14:04

Le coureur de la Team Pro Immo s'est imposé en réglant le sprint de l'échappée à Petit-Bourg. Il s'empare du maillot jaune à l'issue de cette première étape.

Vice-champion de France amateur, Maxime Urruty, faisait figure de favori avant ce Tour de la Guadeloupe 2019 et le coureur de la Team Pro Immo a tenu son rang dès cette première étape. En se glissant dans les bons coups, au départ du Moule, le tricolore est resté dans la bonne échappée jusqu'au bout de cette course difficile et énergique. 

Il devance finalement Adrien Guillonnet, d'Interpro Cycling Academy, et Matvey Nikitin, de la Vino Astana Motors, sur la ligne, à Petit-Bourg. Urruty prend du même coup le maillot jaune de leader à l'issue de cette étape, puisqu'il était le mieux classé du groupe de tête après le prologue de ce vendredi soir, au Moule.

Étape piégeuse

On s'attendait à ce que cette première étape fasse des dégâts, pas tant par le profil, plutôt plat, mais à cause du vent qui soufflait fort sur les longues lignes droites entre Moule et Saint-François, puis sur la route de Sainte-Anne et dans les terres du Nord. Cela n'a pas manqué, puisque les bordures ont fait régulièrement exploser un peloton qui n'a jamais pu rentrer sur la tête de la course.

Devant, Urruty, premier attaquant avec Fabrice Cornélie (EXC) et Adri Nunez Hernandez (INT), avait flairé ce danger. D'abord repris par un groupe de contre, le futur vainqueur a laissé filer Pierre Almeida, l'un de ses équipiers, avec Adrien Guillonnet (ICA) et Samy Aurignac (VO2C). Il a ensuite profité de la sortie de Matvey Nikitin (VAM) et Killian Larpe (TUC) pour recoller.

Relégué à plus de quatre minutes, le peloton ne pouvait plus rentrer, laissant ainsi en retrait plusieurs leaders, comme Cédric Locatin (EXC) qui termine finalement à 4'56'', Edwin Sanchez Anzola (CCD) à 4'52'' et Julien Amadori (CSCA) à 4'59''. Parmi les grands battus de ce premier jour, Jhonatan Salinas (USL) est désormais à 9'06'' et Axel Carnier (CSCA) à 12'42''.

Urruty plus véloce

Seul un gros groupe de chasse d'une quinzaine de coureurs a menacé les échappés, réduits à cinq après le coup de mou d'Aurignac dans Gascon. Mais les Inteja, en nombre avec Nunez Hernandez, Alvarez, Godoy, Gonzalez et surtout Diego Milan, n'ont jamais pu faire la jonction. Côté Guadeloupéen, seuls Jules Lanclume (TKA) Neddhym Nemorin (TKA) et Olivier Curier (UVN) étaient en embuscade parmi les poursuivants.

Sur les dernières bosses, Larpe a tenté de fausser compagnie à ses compagnons, mais Guillonnet a ramené tout le monde à cinq kilomètres du but. Dans la montée finale, Urruty, plus véloce et meilleur puncheur, a réglé le sprint final pour gagner l'étape et se parer de jaune.

Le top 5 de l'étape

1. Maxime Urruty (TPI)

2. Adrien Guillonnet (ICA)

3. Matvey Nikitin (VAM)

4. Killian Larpe (TUC)

5. Pierre Almeida (TPI)

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !