Changer d'île

Thomasson en patron à Petit-Canal

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 09/08/2019 - 14:02

Le coureur de la Team Pro Immo - Nicolas Roux, Nicolas Thomasson, a remporté la 7e étape du Tour de la Guadeloupe. C'est le deuxième succès d'étape pour son équipe sur cette 69eme boucle.

Après Vieux-Habitants en 2016 et Deshaies en 2017, il y aura donc Petit-Canal 2019 à inscrire au palmarès de Nicolas Thomasson. Le coureur de la Team Pro Immo a une nouvelle fois eu l'intelligence de se glisser dans le bon coup, puis la puissance pour régler le sprint des échappés. Il signe son troisième succès d'étape sur le Tour de la Guadeloupe, le deuxième de sa formation sur cette 69 ème édition après le succès de Maxime Urruty (TPI) à Petit-Bourg.

Le tricolore était pourtant dans un groupe redoutable sur la fin de cette étape, mais il a profité des dépenses généreuses, et peut-être excessives d'Edwin Sanchez Anzola (CCD), pour garder quelques ressources et passer la ligne en vainqueur.

Coup gagnant

Dans une étape un peu moins nerveuse que ne l'a été ce Tour jusqu'ici, une échappée a enfin pu prendre de la marge ce vendredi. Dix hommes, sortis en deux temps, se sont retrouvés dans ce bon coup. Il y avait d'abord Jhonathan Salinas (USL) et Diego Milan (INT) vers Grande-Anse, complétés par Adam Pierzga (CCD), Cédric Locatin (EXC), Edwin Sanchez Anzola, Axel Carnier (CSCA), Yorman Fuentes (GB118), Matvey Nikitin (VAM) et Ben Carman (TUC) en arrivant dans Sapotille.

Après avoir écrémé les moins alertes, ces dix garçons se sont envolés en direction de la Grande-Terre, emmenés par un Pierzga besogneux qui préparait le terrain pour son leader Anzola. Avec le travail de la formation de Boris Carène, les fuyards ont compté plus de 5' d'avance vers Saint-François, avant que les Kazakhs de la Vino Astana Motors ne se mettent à rouler pour défendre les places.

Au passage à Port-Louis, l'entente cordiale était mise à mal à l'avant avec les premières attaques et Anzola se détachait suivi de près par Carnier, Fuentes, Salinas et Thomasson, alors que le peloton commençait à recoller. La suite a été un jeu de chasseur entre un peloton, étiré par les équipes de sprinteurs et la VAM, et un groupe de tête emmené inlassablement par le leader de la CCD, qui voulait enfin une victoire à Petit-Canal. Trop travailleur, le Colombien a sans doute payé ses efforts au moment de franchir la ligne et doit se contenter d'une place d'honneur, qui reste néanmoins celle de dernier des échappés.

Le sacre se rapproche pour Guillonnet

On ne peut pas dire que le maillot jaune n'a pas tremblé aujourd'hui, mais on peut une nouvelle fois admirer sa capacité à ne pas s'affoler. Alors que Milan, le mieux classé des fuyards au général, se retrouvait virtuellement en jaune à mi-étape, la formation d'Adrien Guillonnet (ICA) a contrôlé en attendant que les autres équipes soient forcées de se mettre au boulot, soit pour défendre des places, soit pour gratter une étape.

Constamment tranquille, l’Essonnois a encore une fois pu voir la course tourner en sa faveur et termine au chaud dans le peloton, à moins d'une minute des hommes de tête, qui étaient trop loin au général pour l'inquiéter. Après son succès de prestige à Saint-Claude, Guillonnet est même venu participer à la chasse en tête de peloton, sans doute pour s'occuper, en attendant ce sacre qui se précise à mesure que les jours passent. Le rendez-vous est fixé aux Abymes, dimanche soir. 

Locatin encore là

Il aura au moins le mérite d'avoir essayé. Distancé depuis la première étape, Cédric Locatin ne cesse de tenter des coups pour revenir au général. Alors qu'il est rentré dans le top 10, hier, à Saint-Claude, le leader de l'Excelsior a une nouvelle fois allumé de loin pour rêver à ce rapproché improbable. Cela n'a malheureusement pas souri, une fois encore, mais Locatin essaye et c'est déjà bien. Le contre-la-montre de demain à Baie-Mahault lui sera peut-être enfin favorable. 

Le classement de l'étape

1. Nicolas Thomasson (TPI)

2. Yorman Fuentes (GB118), m.t.

3. Jhonathan Salinas (USL), m.t.

4. Axel Carnier (CSCA), m.t.

5. Edwin Sanchez Anzola (CCD), à 5''

6. Maxime Urruty (TPI), à 32''

7. Jelle Donders (DAU), à 32''

8. Marcel Fröse (TRM), à 32''

9. Ronald Géran (CSCA), à 32''

10. Carl Legrand (UVN), à 32''

Le classement général

1. Adrien Guillonnet (ICA)

2. Vadim Pronskiy (VAM), à 2'13''

3. Frederik Dombrowski (ETW), à 2'42''

4. Pierre Almeida (TPI), à 4'24''

5. Diego Milan (INT), à 4'50''

6. Miguel Alvarez (INT), à 5'38''

7. John Nava (GB118), à 5'55''

8. José Rujano (USL), à 6'53''

9. Edwin Sanchez Anzola (CCD), à 7'07''

10. Cédric Locatin (EXC), à 7'30''

...

18. Grégory Blondin (EXC), à 16'53''

...

22. Adrien Urcel (USCG), à 21'14''

...

27. Axel Carnier (CSCA), à 23'55''

28. Anaël Mathias (EDS), à 25'04''

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !