Changer d'île

Tour de la Guadeloupe : le gros coup de Dombrowski

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 05/08/2019 - 14:06

Frederik Dombrowski a laissé sur place les favoris dans les mornes de la côte sous le vent. Il remporte en solitaire la 3e étape du Tour de la Guadeloupe 2019 à Bouillante.

Une attaque franche et puissante entre Baillif et Vieux-Habitants, c'est ainsi que Frédérik Dombrowski (ETW) a fait la différence sur cette 3e étape du 69e Tour de la Guadeloupe, ce lundi, entre Basse-Terre et Bouillante.

Comme depuis le début de cette boucle, la course a été nerveuse sur les 153 km du parcours, mais l'Allemand, peu surveillé, a quand même réussi à tirer son épingle du jeu pour prendre les fleurs sur le littoral de la cité volcanique.

 

Alors que Thomas Chassagne (TPI) venait de sortir peu après le passage de Mabouya, Frédérik Dombrowski a fait parler ses qualités de rouleur pour revenir sur le tricolore, le déposer en entrant dans Vieux-Habitants et terminer en solitaire sur la ligne. Il a même relégué les favoris à près de deux minutes, en seulement quinze kilomètres d'échappée.

Avec ce succès, l'équipe Embrace the World gagne sa première étape sur ce Tour 2019, mais la formation allemande avait déjà glané une victoire à Capesterre-Belle-Eau, sur l'édition 2018, avec Marcel Peschges.

Urruty a tout donné, malgré le déluge

C'est sous la pluie que les 145 rescapés du peloton de cette boucle se sont élancés de Basse-Terre ce matin, à 10H, et le déluge a duré, quasi sans interruption, jusqu'au nouveau passage du chef-lieu, peu après 13H. La chaussée humide n'a toutefois pas refroidi les coureurs, qui, dès les descentes des excroissances de Vieux-Fort, puis Sapotille et Salé, ont joué les équilibristes pour former une échappée.

À ce jeu-là, Maxime Urruty (TPI), deuxième maillot jaune de ce Tour et vainqueur d'étape à Petit-Bourg, a été le plus malin en compagnie de Marcel Peschges (ETW), rouleur reconnu, et de William Guzman (INT). Les trois hommes ont parfaitement collaboré sur toute la remontée de la côte au vent, puis sur le retour vers Trois-Rivières, après une incursion dans les terres lamentinoises et baie-mahaultiennes. Ils ont compté jusqu'à trois minutes d'avance sur le peloton à l'approche de Goyave.

Deuxième du général, Urruty a encore essayé de relancer dès que la route s'est élevée, dans Salé, et le courageux puncheur de la Pro Immo a tenu jusqu'à Basse-Terre, basculant en tête à Sapotille et l'Hermitage. Avalé à Baillif, le porteur du maillot bleu n'a toutefois pas tenu le rythme dans l'explication finale et perd plus d'une minute sur les favoris à l'arrivée.

Guillonnet sans trembler

C'est l'autre grosse information de cette journée, Adrien Guillonnet (ICA) est toujours en forme sur ce Tour. Le maillot jaune a même tenté de perturber ses adversaires en accélérant dans l'Hermitage, mais n'a pas pu les décramponner. Sans ciller, il est toutefois resté en compagnie de ses plus proches poursuivants jusqu'au bout, pour conserver sa tunique. Le coureur d'Interpro s'est même payé le luxe de régler le sprint des favoris. 

Si Dombrowski réussit un beau rapproché au classement général, l'Allemand n'était pas en mesure d'inquiéter le tricolore, puisqu'il pointe encore à plus d'1'30'' de Guillonnet après son succès bouillantais.

En plus d'Urruty, Matvey Nikitin (VAM), troisième ce matin, a passé la ligne plus de 2'30 après le maillot jaune et se retrouve un peu décroché désormais. En revanche, le maillot blanc Vadim Pronskiy (VAM) a également tenu le rythme des favoris et se retrouve maintenant deuxième du podium provisoire de ce Tour. 

Locatin va bien, Mathias se dépasse, Eustache s'en va déjà

Huitième de l'étape, Cédric Locatin (EXC) a prouvé qu'il faudra compter sur lui pour la suite du Tour. Le Baie-Mahaultien est certes loin au général, mais il aura sans doute l'opportunité d'aller chercher une victoire d'étape dans les prochains jours, si les jambes répondent toujours.

Anaël Mathias (EDS) a lui pris rendez-vous avec l'avenir en suivant les favoris quasiment jusqu'au bout. Le jeune coureur de la formation gosiérienne s'est même battu pour revenir après avoir été décroché vers Vieux-Habitants. Il termine 14e de l'étape à 2'14'' de Dombrowski.

En revanche, la malchance continue pour les Martiniquais puisque Cédric Eustache a été à son tour contraint à l'abandon après une chute en début d'étape. Après Ragot et Stanislas, ça commence à faire beaucoup pour l'île soeur.

Le top 5

1. Frederik Dombrowski (ETW)

2. Ben Carman (TUC), à 1'34''

3. Miguel Alvarez (INT), à 1'40''

4. Pierre Almeida (TPI), à 1'44''

5. Adrien Guillonnet (ICA), à 1'56''

 

Classement général

1. Adrien Guillonnet (ICA)

2. Vadim Pronskiy (VAM), à 51''

3. Frederik Dombrowski (ETW), à 1’29’’

4. Diego Milan (INT), à 1'32''

5. Miguel Alvarez (INT), à 1'39''

6. José Rujano (USL), à 1'58

7. Maxime Urruty (TPI), à 2'01''

8. Pierre Almeida (TPI), à 2'37''

9. Matvey Nikitin (VAM), à 3'26''

10. Freddy Vargas (UVMG), à 4'28''

...

15. Cédric Locatin (EXC), à 6'17''

...

18. Olivier Curier (UVN), à 7'03''

19. Grégory Blondin (EXC), à 8'18''

...

24. Jules Lanclume (TKA), à 9'04''

...

26. Jérémy Deloumeaux (JCA), à 10'20''

 

 

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !