Trente spécialistes pour lutter contre la fusariose

Par 10/07/2018 - 10:07 • Mis à jour le 10/07/2018 - 10:07

Une trentaine de spécialistes sont en Guadeloupe pour parler de la fusariose: un champignon au sol qui impacte les bananiers. Un rendez vous initié par le CIRAD qui verra ces spécialistes se rendre à Chateauneuf Capesterre-Belle-Eau au cœur même des bananeraies.

    Trente spécialistes pour lutter contre la fusariose

Durant ces quatre jours ces spécialistes internationaux pour 5 d’entre eux et Caribéens pour les autres  se rendront au cœur même des bananeraies locales, à Chateauneuf à Capesterre-Belle-Eaux, pour faire des travaux de groupes et des exposés sur ce champignon responsable de la mort de nombreux bananiers.

La Fusariose a été détectée en Afrique et au Moyen Orient et se serait propagée  suite au transport non contrôlé de matériel végétal et de terres contaminées. Il s’attaque au bananier par les racines et c’est donc un fléau à prendre au sérieux.

C’est pour cela que les Antilles françaises et la région Caraïbe, épargnées pour l’heure par cette maladie, s'organisent au niveau national et régional pour renforcer la prévention, la surveillance.

Notez que le CIRAD de Guadeloupe développe même une méthode de détection innovante pour détecter la maladie au plus tôt et réagir au plus vite. Les participants seront également formés aux techniques de détection précoce de la maladie en laboratoire et seront capables de tout mettre en œuvre pour éviter que le champignons ne se propage. Comme on dit mieux vaut prévenir que guérir.