Un an après le début de la pandémie, Haïti n'a reçu aucun vaccin

Par Olivia Losbar 07/04/2021 - 07:04
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Officiellement en Haïti recense plus de 12 700 cas de COVID-19 et 250 décès, mais les experts estiment que ces bilans sont bien en dessous de la réalité. Le pays en proie à une grave crise politique et secoué par la violence doit aussi faire face à la crise sanitaire. Pourtant, plus d'un an après le début de la pandémie, Haiti n'a toujours reçu aucun vaccin.

    Un an après le début de la pandémie, Haïti n'a reçu aucun vaccin

Face à la crise de la covid-19, tous les pays ne sont égaux. Pour les plus pauvres, l'accès aux vaccins relève de la gageure. C'est pourquoi les Nations Unies ont mis en place le programme COVAX, qui doit garantir un accès mondial équitable à ces vaccins. De nombreux pays font également appel à des dons extérieurs. Ainsi, la Dominique a pu bénéficier de doses envoyées par l'Inde ou encore la Chine. Dans un souci de sécurité sanitaire aux frontières, les Etats-Unis ont également fait parvenir des doses d'AstraZeneca à leurs voisins Canadiens et Mexicains. L'organisation des pays de la Caraïbe Orientale a également fait appel aux Américains.

Mais plus d'un an après le début de la pandémie, Haïti n'a toujours pas le moindre vaccin pour ses plus de 11 millions d'habitants. Le pays devrait recevoir 756 000 doses d'AstraZeneca dans le cadre de COVAX. D'autres doses devraient arriver dans les prochains mois mais selon le quotidien canadien la Presse, ces retards seraient imputables au gouvernement haïtien qui n'aurait pas respecté le délai administratif pour les demandes. Le pays aurait pu bénéficier d'une avance mais selon l'organisation panaméricaine de la santé, là aussi, Haïti ne se serait pas inscrit dans les temps pour pouvoir obtenir rapidement une partie de doses qui lui ont été attribuées.

Un retard qui pourrait avoir de lourdes conséquences puisque le principal fabriquant d'AstraZeneca situé en Inde a été sommé par le gouvernement indien de privilégier le pays dans l'attribution de vaccins pour faire face à l'augmentation du nombre de cas sur le territoire. Avec plus de 12 700 cas de COVID-19 et 250 décès recensés officiellement sur le territoire, Haïti est durement touché. Des chiffres estimés en dessous de la réalité par les experts compte tenu du système de santé fragile dans le pays.

Depuis le mois d’août 2020, l'organisation Médecins Sans Frontières a alerté à plusieurs reprises sur les difficultés rencontrées sur place. Beaucoup dans la population n'ont pas accès à l'eau et bon nombre d' Haïtiens ne croient tout simplement pas à l'existence du virus.

Confronté à la pauvreté, à une violence galopante et traversant une grave crise politique, les Haïtiens pourraient bien avoir, faute de mieux, remisé la crise sanitaire de la covid-19 au second plan.

Tags