[VIDÉO] Saint-Vincent : dans le sud de l'île, la prise en charge des réfugiés s'organise

Par rci 13/04/2021 - 19:08
01/01/2020 - 00:00
Saint-Vincent

La prise en charge des réfugiés en provenance du nord de Saint-Vincent se met en place , alors que la Soufrière continue de recracher des cendres. Dans le sud, certains bâtiments ont été transformés en refuge, comme l'école publique de Fairhall. Nos confrères de IKTV ont recueilli des témoignages sur place.

    [VIDÉO] Saint-Vincent : dans le sud de l'île, la prise en charge des réfugiés s'organise

Dès jeudi dernier, le gouvernement de Saint-Vincent a ordonné l'évacuation de tous les habitants de la "red zone" au nord de l'île. Ceux qui refusaient de quitter leur domicile étaient même menacés d'arrestation.

La vague de sinistrés a été accueillie dans des refuges improvisés dans différents bâtiments publics du sud. C'est le cas de l'école publique de Fairhall, où l'on prend en charge des familles entières, en provenance notamment de la commune de Fancy. 

Grâce à l'aide internationale, le refuge reçoit certains produits de première nécessité. Mais le problème crucial reste l'approvisionnement en eau, très irrégulier. Une pénurie qui rend le quotidien parfois compliqué, notamment avec les enfants en bas âge. 

Il manque aussi de matériel d'entretien pour maintenir les locaux propres.

Pour l'instant, pas facile pour la presse d'accéder librement au refuge, encore moins de filmer les lieux et interviewer les réfugiés.

Pour autant, les témoignages que nous avons pu recueillir semblent montrer que la solidarité s'organise. Les saint-vincentais tentent de reprendre leurs esprits et s'efforcent de garder la foi, même si la situation est difficile. L'éruption d'avril 1979 est encore dans les esprits et certains affirment que celle d'aujourd'hui est plus intense. 

 

Voyez ces témoignages , recueillis par nos confrères d'IKTV. 

 

 

Tags