Thèse en 180 secondes : jour de finale pour Malory Beaujolais

Par 10/06/2021 - 09:23 • Mis à jour le 10/06/2021 - 09:21

La Martiniquaise, Malory Beaujolais est l'une des deux représentantes de l'Université des Antilles à la finale nationale du concours de "Ma thèse en 180 secondes".

    Thèse en 180 secondes : jour de finale pour Malory Beaujolais

C'est ce jeudi que se déroule la finale du concours de "Ma thèse en 180 secondes". Dix-huit candidats auront chacun trois minutes pour pitcher le mieux possible leur travail doctoral.

À 25 ans, la Martiniquaise, Malory Beaujolais, représente l'université des Antilles pour cette finale. Doctorante en électrochimie, membre de l’équipe d’accueil Laboratoire des Matériaux et Molécules en Milieu Agressif (L3MA), elle présente sa thèse consacrée à la conception d’un dispositif bioélectrochimique pour la décontamination d’environnement contaminé en Martinique".

Je pense que mon sujet, si il est arrivé jusque là, c'est qu'il a la possibilité d'intéresser et de séduire le public. la façon dont je le présente a aussi intéressé le jury. J'ai les capacités de pouvoir le présenter encore une fois

La jeune femme s'est donc préparée sereinement. On verra ce jeudi si elle a modifié sa présentation comme elle avait prévu de le faire à l'issue de la finale régionale.

James Larrouy, 24 ans, portera lui aussi les couleurs de l'UA lors de cette finale nationale. Le doctorant en mathématiques était lui aussi serein à l'approche de la finale.

Membre de l’équipe d’accueil Laboratoire de Mathématiques Informatique et Applications (LAMIA), il a élaboré une thèse sur les outils avancés en analyse multivoque et l'analyse fractionnaire.

La finale débute à midi (heure de Martinique).

Tags