CambioNet : un réseau caribéen pour bâtir l'agriculture de demain

Par Olivia Losbar 27/03/2021 - 04:30
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Ils veulent construire ensemble l’agriculture de demain dans la zone Caraïbe et Amazonie. L’INRAE Antilles-Guyane, à l’occasion d’un webinaire international, a lancé ce vendredi, Cambionet. Il s’agit d’un consortium regroupant les principales organisations de recherche et de développement et de vulgarisation agricole d’une dizaine de pays de la région.

    CambioNet : un réseau caribéen pour bâtir l'agriculture de demain

Ce vendredi 26 Mars 2021, l’INRAE Antilles-Guyane, à l’occasion d’un webinaire international, a lancé CambioNet. Il s’agit d’un consortium regroupant les principales organisations de recherche et de développement et de vulgarisation agricole de pays de la région.

Une dizaine de pays de la zone Caraïbes et Amazonie prennent part à CambioNet : les pays membres de l'OECS dont la Guadeloupe et la Martinique; Cuba, la République Dominicaine et Haiti, la Guyane, le Surinam et Trinidad et Tobago.

L’enjeu est particulièrement  important dans ces petits territoires soumis aux conséquences du changement climatique. Il faut assurer la sécurité alimentaire, accompagner la transition écologique, climatique et énergétique et préserver la biodiversité. 

Une stratégie commune dans la transition agroécologique

Ce réseau doit aussi permettre de développer une stratégie commune aux pays de la région pour amorcer la transition agroécologique.

L’idée de ce réseau est née en 2016 lors du 52ème congrès de la Caribbean Food Crops Society qui s'est tenu en Guadeloupe l’explique Harry Ozier-Lafontaine, coordonnateur du projet et directeur de la Recherche INRAE.

A travers CambioNet, les organisations vont pouvoir faire le point sur les bio-ressources et les techniques innovantes en matière d'agroécologie, d'agro-transformation et de bioéconomie; de développer des systèmes pilotes innovants via un réseau inter-régional de plateformes connectées et de startups.

Un réseau inter-régional de diffusion et de conseil agricole devrait voir le jour et une bibliothèque numérique regroupant les connaissances sera accessible.

CambioNet servira également aux décideurs publics qui pourront y trouver des outils pour renforcer l'efficacité des politiques publiques agricoles adaptées à la diversité des régions caribéennes. 

Ce réseau est financé par les Fonds européens Interreg Caraibes V avec un budget total de près de 8M d'euros, le projet bénéficie de 5,9 M d'euros de financements publics dont 3,8M du FEDER, 2,1M du FED et 0,12M du PNUD. CambioNet profitera également de 2M de financements privés.

Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'Axe 5 de l'Union Européenne "Protéger et valoriser l'environnement naturel et culturel dans la Caraïbe".

 

Tags

A lire également