Cercle solidaire : des suspects interpellés à l'aéroport

Par 19/06/2021 - 13:00 • Mis à jour le 19/06/2021 - 12:12

L'affaire avait fait grand bruit en avril dernier, un cercle solidaire qui proposait sur les réseaux sociaux un investissement financier fructueux. Il s'agissait d'une arnaque. On a appris que plusieurs femmes, semble t-il impliquées dans ce dossier, ont été escortées à leur descente d'avion ce vendredi après-midi aux Abymes. L'enquête se poursuit.

    Cercle solidaire : des suspects interpellés à l'aéroport

Au moins deux femmes ont été interpelées sur le tarmac de l'aéroport en fin de journée vendredi (18 juin 2021). Elles revenaient apparemment de Saint-Martin. Elles ont été auditionnées depuis et les investigations se poursuivent pour savoir si les cibles sont les bonnes et s'il existe d'autres complices éventuels.

Selon nos informations, une enquête avait été ouverte ces derniers mois suite à l'explosion de plaintes en Guadeloupe mais aussi en Martinique. Plusieurs victimes, qui avaient participé à ce cercle solidaire, avaient tout simplement perdu leur argent. On parle ici de milliers d'euros. 

Toujours selon nos sources, les investigations étaient menées par le parquet de Basse-Terre sous la houlette d'experts judiciaires, rodés aux infractions en ligne et sur internet. Les soupçons portaient déjà sur les îles du nord, où les instigatrices présumées de ce système pyramidal s'étaient, semble t-il, réfugiées. Surveillées, elles ont été récupérées par les forces de l'ordre à Pôle Caraïbes. Des vidéos amateurs ont d'ailleurs largement été partagées depuis sur Whatsapp et Facebook, on y voit les mises en cause entourées de gendarmes.

Rappelons que ces arnaques, abusant de la confiance des plus crédules, ne datent pas d'hier, elles existent depuis près d'un siècle et font toujours autant de victimes, attirées par l'appât du gain. Le principe ne cesse de se développer grâce aujourd'hui aux réseaux sociaux. Les personnes ayant investi par exemple 150 € doivent recruter de nouveaux adhérents pour déclencher le fameux jackpot. Problème, certains se retrouvent littéralement coincés sans pouvoir récupérer leur mise. Les autorités judiciaires avaient confirmé en avril dernier, une nette augmentation de cas aux Antilles.

 

 

Tags