Elie Domota interpellé et placé en garde à vue

Par 30/12/2021 - 15:45 • Mis à jour le 30/12/2021 - 15:41

Elie Domota a été interpellé et placé en garde à vue, en début d’après-midi, jeudi, alors qu'il participait à une manifestation contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale. L’UGTG dénonce « une provocation ».

    Elie Domota interpellé et placé en garde à vue

Elie Domota a été interpellé et placé en garde à vue, en début d’après-midi, pour « violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique », a-t-on appris du parquet de Pointe-à-Pitre.

Le porte-parole du LKP, leader des manifestations de 2009, et membre du « collectif des organisations en lutte », participait à une manifestation contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale, lorsqu’il a été « interpellé » et « placé en garde-à-vue » selon Patrick Desjardins, procureur de la République de Pointe-à-Pitre, précisant le motif de l’audition : « violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique ».

Sur les images de la télévision locale Canal 10, le porte-parole du LKP apparaît menotté sur le rond-point de Petit Pérou aux Abymes. Quelques instants plus tôt, il apparaissait les bras levés, en train d’avancer sur la route avec d’autres manifestants. Ces derniers s'étaient un peu plus tôt, sur ces images, saisis de barrières, les portant sur quelques mètres, et les avaient déposées sur la chaussée, avant de passer à côté, alors que les forces de l’ordre, avec des bombes lacrymogènes, tentaient d’arrêter leur avancée vers le rond-point.

Dans un communiqué, l’UGTG « considère que l’arrestation d’Elie Domota est une provocation ».

(Photo/David Camatchy)

Tags