République Dominicaine : un ministre tué par balle dans son bureau

Par 06/06/2022 - 15:50 • Mis à jour le 06/06/2022 - 15:02

Le ministre de l'Environnement de la République Dominicaine, Orlando Jorge Mera, a été tué par un proche ce lundi, 6 juin, dans le bâtiment de son ministère.

    République Dominicaine : un ministre tué par balle dans son bureau
©fb Orlando Jorge Mera

Ce que l'on sait des circonstances du meurtre

Un homme armé identifié comme étant Fausto Miguel de Jesús Cruz de la Mota a fait irruption au moment de la réunion hebdomadaire que tenait le ministre avec ses vice-ministres et a ouvert le feu, selon trois sources au sein du ministère qui ont souhaité garder l'anonymat.

L'homme d'affaires Fausto Miguel de Jesús Cruz de la Mota était pourtant un proche. Il avait l'habitude de rendre visite à Jorge Mera et n'a jamais été contrôlé. Selon plusieurs témoins dont les propos ont été relayés par la presse locale, lors de cette dernière et fatale visite, le ministre aurait même refusé l'intervention de sa sécurité au prétexte que l'homme était son ami.

Propriétaire d'un magasin d'importation d'armes à feu, Fausto Miguel de Jesús Cruz de la Mota serait cette fois venu demander le rétablissement de sa licence pour une entreprise d'extraction de granulats de ciment, quand une vive dispute a éclaté entre les deux hommes. 

L'homme d'affaires est en effet le propriétaire de Constructora Cruz de la Mota & Asociados, une société enregistrée en 2013 qui se consacre à "la conception, la construction d'ouvrages civils et la vente de biens immobiliers". Il possède également des sociétés de sécurité. 

Fausto Miguel de Jesús Cruz de la Mota
Le meurtrier présumé, Fausto Miguel de Jesús Cruz de la Mota (14829)

Un dénouement en suspens

La police s'est refusée pour l'heure à toute communication. Les équipes de l'AFP sur place ont vu des unités d'élite de la police entrer dans le bâtiment où, selon les médias locaux, s'est retranché le tireur présumé.

"Nous sommes consternés par ce qui s'est passé", a tweeté le ministère de l'Environnement sans détails supplémentaires à propos du tireur présumé qui semble avoir eu un accès facilité aux zones de sécurité à l'intérieur du ministère.

La famille de la victime a délivré un communiqué dans lequel elle confirme le meurtre perpétré par un "ami d'enfance", assurant toutefois qu'elle pardonne à ce dernier pour faire honneur à leur proche disparu qui se faisait un devoir de ne jamais nourrir la moindre rancœur, et s'en remettant aux autorités compétentes auxquelles elles font "entièrement confiance pour leur rendre justice".

Le ministre de l'Environnement était le fils de l'ex-président dominicain Salvador Jorge Blanco (1982-1986). 

Tags