Rencontre avec Ashley, influenceuse star sur les réseaux sociaux et originaire de Guadeloupe

Par 31/05/2021 - 08:00 • Mis à jour le 30/05/2021 - 09:55

Âgée de 27 ans, la jeune femme est une véritable célébrité dans l’Hexagone, et ses vidéos comptabilisent des millions de vues sur la plateforme YouTube. Nous l’avons rencontrée à Paris, pour en savoir plus sur elle et sur cette activité très à la mode depuis quelques années.

    Rencontre avec Ashley, influenceuse star sur les réseaux sociaux et originaire de Guadeloupe

Imaginez avoir plus de 500.000 personnes qui vous suivent sur vos réseaux sociaux en cumulé. C’est un nombre qui donne le tournis, et pourtant, il est atteint par certaines personnalités sur le net, appelées "influenceurs". C’est notamment le cas pour Ashley (@ashley.oa sur Instagram et Ashley sur YouTube), une créatrice de contenu web, d’origine guadeloupéenne.

À travers des vidéos, photos, ou autre type de publications, elle divertit une large communauté qui la suit sur les réseaux :

« Mon activité consiste à créer du contenu divertissant sur Internet. Il y a différents sujets à aborder comme la beauté, la mode, les voyages, ou encore la musique… C’est vaste. À travers mes vidéos, j’explore ces thèmes, et je les partage avec une communauté de gens qui ont les mêmes centres d’intérêts que moi », explique la jeune femme de 27 ans.

Notre rencontre avec Ashley à Paris

Après plus de quatre ans d’activité, Ashley totalise aujourd’hui un peu plus de 366.000 abonnés sur YouTube, et près de 200.000 sur Instagram. Et celle qui a grandi en Hexagone et qui vit en région parisienne, est néanmoins très attachée à sa culture antillaise. De ce fait, elle n’hésite pas à la partager avec toutes ces personnes qui la suivent :

« Dès ma première vidéo, j’essayais de lancer des phrases en créole, ou encore de mettre des musiques provenant d’artistes de chez moi. C’est essentiel pour moi que l’on sache que je suis antillaise, parce que c’est une fierté. Et c’est important de montrer que l’on est fier de qui on est», a-t-elle insisté.


La Guadeloupe toujours mise en avant



Grâce à sa popularité, la jeune femme vit bien de son activité, notamment par le biais de publicités ou encore des placements de produits avec des marques. Mais elle tient à alerter les jeunes qui idéaliseraient cette nouvelle profession, sur les risques potentiels encourus :

« Le plus dur dans ce métier, c’est l’aspect psychologique. Les critiques qu’on peut recevoir, mais surtout la haine gratuite. Et puis même si les réseaux, c’est bien et qu’on gagne bien sa vie, ça reste éphémère et risqué. On ne sait jamais quand les gens vont se lasser. Donc je pense que c’est important d’avoir un bagage d’études suffisant, pour pouvoir assurer ses arrières », alerte-t-elle.

De son côté, son bagage est solide, puisqu'elle est titulaire d'un Master 2 en droit. Et pour la suite de sa carrière, Ashley envisage de créer une marque à son image. Elle rêve également de réaliser un projet dans l’île qu’elle porte dans son cœur : la Guadeloupe. Avant de potentiellement s’y installer.

 

Le reportage de Jeremy LOSIO :

 

 

Tags