Cuba : Raul Castro quittera la présidence en avril 2018

Par 21/12/2017 - 15:52 • Mis à jour le 21/12/2017 - 15:52

Le président cubain Raul Castro cèdera son poste en avril 2018. C’est l’annonce faite par l'Assemblée nationale, ce jeudi 21 décembre, après avoir reporté de deux mois l'élection de son successeur. Un scrutin qui mettra un terme à six décennies de pouvoir des frères Castro à Cuba.

    Cuba : Raul Castro quittera la présidence en avril 2018

L'élection par l'Assemblée nationale du Conseil d'État, lui-même chargé d'élire le président, a été fixée au 19 avril 2018. La prolongation du mandat de l'actuelle législature, qui devait initialement prendre fin en février, fait suite à l'ajournement cette année des élections locales. Cette première étape des élections générales 2017-2018 avait été reportée après le passage en septembre de l'ouragan Irma qui a fait 10 morts et ravagé une grande partie de l'île, pour des dégâts évalués à plus de 13 milliards de dollars.

Le scrutin local de novembre et décembre doit être suivi à une date encore indéterminée par l'élection des quelque 600 députés de l'Assemblée nationale qui éliront à leur tour le Conseil d'État le 19 avril. À Cuba, cette date est célébrée comme le jour de la mise en échec de l'invasion d'anticastristes soutenus par Washington dans la baie des Cochons  en 1961.

Raul Castro conservera la tête du Parti

Président du Conseil d'État depuis 2008 après un intérim de deux années, Raul Castro, 86 ans, a déjà annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat et cèderait sa place à un dirigeant de la nouvelle génération. Raul Castro ne quittera pas pour autant toutes ses fonctions officielles, puisqu'il restera à la tête du tout puissant Parti communiste cubain jusqu'au prochain congrès prévu pour 2021.