[AUDIO] Monseigneur David Macaire : "J'ai été vacciné dès que cela a été possible"

Par 27/07/2021 - 19:08 • Mis à jour le 27/07/2021 - 16:52

Face à la hausse sans pareille de l'épidémie de Covid-19, Monseigneur David Macaire, archevêque de la Martinique et administrateur apostolique du diocèse de Guadeloupe par intérim, appelle à l'apaisement des peurs liées au vaccin et à la confiance en la médecine.

    [AUDIO] Monseigneur David Macaire : "J'ai été vacciné dès que cela a été possible"

Alors qu'une quatrième vague de Covid-19 déferle en Martinique et débute en Guadeloupe, la situation sanitaire se tend sur les deux îles. Et un constat s'impose : des taux de vaccination très faibles sur les deux territoires, ainsi qu'une méfiance vis-à-vis des informations communiquées et des avis médicaux.

Face à cela, Monseigneur David Macaire, archevêque de la Martinique et administrateur apostolique du diocèse de Guadeloupe par intérim, appelle à l'apaisement des divisions :

Je vois qu'il y a des divisions entre les pro-vaccin et les anti-vaccin, ainsi que sur la question de l'obligation. Il y a beaucoup d'affect dans tout cela, et c'est une division de plus alors que ce n'est vraiment pas le moment. Il faut raison garder, plutôt que de partir dans des tours irrationnels

Et de poursuivre, soulignant l'importance de rationaliser la situation :

C'est aussi cela qui m'inquiète. Je ne suis pas un médecin, je suis un homme de foi, et de sagesse j'espère. Ce n'est pas le moment d'ajouter de l'anti-rationnel dans cette affaire qui est déjà très compliquée

L'archevêque ajoute également qu'il est vacciné contre le Covid :

J'ai été vacciné très rapidement, dès que cela a été possible. L'une des inquiétudes du pape François était notamment que les populations dans les pays les plus pauvres, les plus modestes, n'aient pas accès à ce vaccin. Donc il y a beaucoup de pays qui aimeraient avoir ce vaccin

Et de poursuivre, soulignant sa confiance en la médecine :

Il y a aussi des peurs. Personnellement, je ne fais pas confiance à internet, à whatsapp ou même à moi-même dans ce domaine-là. Je fais confiance à mon médecin, quel que soit le médicament d'ailleurs, pas seulement la question de la vaccination. Mon médecin, je lui fais confiance, et j'engage toutes les personnes [à le faire]. Qui sommes-nous pour être juges dans tous les domaines ?

Enfin, Monseigneur Macaire réfute l'opposition entre la foi et l'usage de la médecine :

C'est vrai que c'est la foi qui nous sauvera du Covid, c'est bien Dieu. Maintenant, Dieu a inventé le médecin et sa médecine, dit la parole de Dieu. Donc l'un n'empêche pas l'autre. En quoi y aurait-il une opposition entre la foi et ce que mon médecin me propose ?

Ecouter

Retrouvez l'entretien de Monseigneur David Macaire, au micro de Pascale Lavenaire :

Tags