Abstentions : les paris du moins pire sont ouverts pour le 2ème tour

Par 17/06/2017 - 07:41 • Mis à jour le 17/06/2017 - 07:41

Le niveau de fréquentation des urnes pour ce 2ème tour d’élections législatives en Guadeloupe sera déterminant quant à l’issue du scrutin dans les 4 circonscriptions de l’archipel. Lors du 1er tour, 3 électeurs sur 4 n’avaient pas été voté. Les observateurs locaux tablent sur recul de l’abstention de 7 à 10 points.

    Abstentions : les paris du moins pire sont ouverts pour le 2ème tour

Lors du 1er tour de ces législatives le samedi 10 juin 2017, c’est la 3ème circonscription (Deshaies, Sainte-Rose, Baie-Mahault, Petit-Bourg, Lamentin, Goyave, Pointe-Noire) qui avait décroché la palme de l’incivisme électoral, avec un taux d’abstention global de 76,8%. Suivaient, la 2ème circonscription (Petit-Canal, Désirade, Gosier, Le Moule, Port-Louis, Anse-Bertrand, St-François, Sainte-Anne), avec 75% et la 1ère (Marie-Galante, Abymes, Pointe-à-Pitre et Morne-à-l’Eau), 73%.

C’est dans la 4ème circonscription, celle du sud Basse-Terre, où les électeurs s’étaient le plus mobilisés, faisant descendre le taux d’abstention à 72%. A l’échelle des communes, c’est à Grand-Bourg et Saint-Louis de Marie-Galante où l’électorat s’est le plus détourné des urnes : 85% d’abstention. A l’inverse, les communes de Vieux-Habitants et de Trois-Rivières, où les maires de ces deux localités sont engagés dans la bataille, affichaient les taux d’abstention, les plus faibles du département : 63%.

Pour ce 2ème tour, les 8 candidats qui restent en lice, espère un sursaut de l’électorat, d’au moins 10 points pour soit creuser l’écart avec leurs adversaires directs,  soit le combler et espérer ainsi une victoire sur le fil. Une fois de plus, c’est le niveau de mobilisation ou de démobilisation des électeurs qui fera l’élection. 

À lire également