Anniversaire de la disparition de Patrick Saint-Eloi

Par 19/09/2021 - 08:00 • Mis à jour le 19/09/2021 - 07:54

Ce 18 septembre 2021, les Antilles se souviennent de Patrick Saint-Eloi. L'auteur, compositeur et interprète guadeloupéen nous a quitté il y a 11 ans (2001). L'artiste laisse un héritage musical et culturel immense. Les guadeloupéens n'ont pas oublié "PSE".

    Anniversaire de la disparition de Patrick Saint-Eloi

Ce 18 septembre est une journée sombre pour la Guadeloupe et plus largement la musique antillaise. C'est le 18 septembre 2001 que disparaissait Patrick Saint-Eloi à l'âge de 51 ans, des suites d'une longue maladie. On le surnommait "PSE" et il était un artiste complet : musicien, auteur, compositeur et interprète. C'était l'une des plus célèbres voix du zouk et du célèbre groupe Kassav', on le considérait comme un "crooner" (chanteur de variété, interprétant des chansons de charme). Patrick Saint-Eloi parlait beaucoup d'amour avec un grand "A". Il nous a laissé une immense discographie. Des chansons ayant marquées des générations de fans, qui sont autant de classiques de la musique antillaise. En réalité, il s'agit d'un héritage culturel et bien plus encore. Patrick Saint-Eloi chantait en créole, de manière imagée, toute une poésie qui ne laisse pas insensible aujourd'hui. D'ailleurs, ses fans n'ont pas oublié l'homme et ses chansons

 

Auteur et poète 

La musique et surtout les textes des chansons de Patrick Saint-Eloi continuent de bercer les fans 11 ans après. L'artiste restera comme l'une des références musicale de nos îles. Les fans retiennent essentiellement ses textes, résonnant comme de la poésie créole autour l'amour ("West Indies", "Ballade Kréyol", "Maman Kréyol", ...). Mais PSE n'est pas totalement mort, comme aime à le dire Thierry Delannay qui était son guitariste

 

 

"Si ou anvi alé, alé..."