Beach Party avortée, 35 verbalisés

Par 10/05/2021 - 18:00

Les gendarmes ont verbalisé 35 personnes, dans la nuit de samedi à dimanche, à Anse-Bertrand, qui se rendaient toutes sur la plage isolée de l'Anse Colas pour, vraisemblablement, assister à une "Beach-Party", pourtant formellement interdite en cette période de confinement et de crise sanitaire.

    Beach Party avortée, 35 verbalisés

Les gendarmes sont intervenus juste à temps dans la nuit de samedi à dimanche, pour empêcher la tenue d’une "Beach Party" à l’Anse Colas, à Anse Bertrand. Les militaires ont barré la route et accueilli, un à un, les véhicules arrivant à cette petite fête, strictement interdite en ces temps de confinement et de crise sanitaire évidemment. 35 personnes ont écopé d’une amende de 135 euros. Selon nos informations, au moins l’un des verbalisés se trouverait en état de récidive puisqu’ayant été impliqué dans la fête clandestine qui s'était tenue dans une maison du Gosier en mars dernier. La récidive peut coûter jusqu’à 1500 euros d’amende.

Tags