Tensions sociales : 11 interpellations dans la nuit de dimanche à lundi

Par 22/11/2021 - 11:08 • Mis à jour le 22/11/2021 - 11:05

Selon la Préfecture, dans la nuit de dimanche à lundi (21 novembre 2021), l’ensemble des services de Police et de Gendarmerie nationales était mobilisé pour garantir la sécurité des Guadeloupéens et contrer l’action des groupes de délinquants. Ce dispositif a permis d’empêcher, dans les centres-villes et en zone rurale, la majorité des tentatives de regroupement et d’atteinte aux biens.

    Tensions sociales : 11 interpellations dans la nuit de dimanche à lundi

En effet, les renforts envoyés en Guadeloupe ont immédiatement été mis en œuvre afin de concourir aux opérations de sécurisation menées sur l’ensemble du territoire. Cette nuit, 11 interpellations ont été réalisées. La préfecture note que les exactions continuent à cibler des commerces alimentaires et à dégrader les axes de circulation dans le but d’accentuer la dégradation des conditions de vie de la population guadeloupéenne. Cette nuit, les forces ont notamment constaté que des clous étaient jetés sur les chaussées à l’approche de certains barrages.Face à ce constat, les forces de sécurité continueront à marquer leur présence avec détermination.

Des patients en danger 

La Préfecture qui rappelle également que de nombreux barrages interdisent toujours aux services d’urgence et aux transports sanitaires de passer. A ce jour, des personnes devant bénéficier d’une dialyse n’ont toujours pas pu rejoindre un établissement de santé et sont désormais en danger.

Les services de l’État en liaison avec les collectivités restent pleinement mobilisés et continuent de travailler sans relâche au rétablissement de la sécurité des biens et des personnes.

Tags