Un suspect violent connu sous 8 identités différentes

Par 14/01/2021 - 05:00
01/01/2020 - 00:00

Un prévenu au profil plutôt particulier était jugé ce mercredi en procédure de comparution immédiate. Ressortissant dominiquais, il réside en Guadeloupe sous plusieurs identités, au moins 8 selon l’enquête. L’homme de 38 ans est en effet connu des services, mais sous différents noms. Il devait cette fois répondre de vols et de violences sur agents de police commis le mois dernier au Gosier. Il a écopé de 2 ans de prison avec mandat de dépôt.

    Un suspect violent connu sous 8 identités différentes

Après un premier renvoi de l’affaire le mois dernier, justement à cause de ce problème d’identité, Ricky Toussaint ou encore Kenrick Lucien, on ne saura jamais vraiment, devait répondre de rébellion et violences. Il avait en décembre, cambriolé une boucherie de la riviera, emportant des denrées et un vélo. Quelques jours plus tard, et grâce à la vidéo surveillance, le suspect est localisé pédalant à la marina. Une patrouille de la BAC fonce sur place et récupère l’individu.

Ce dernier ne se laisse pas faire, devient agressif et frappe violemment plusieurs policiers. Il étrangle, mord, donne des coups de pieds, tente de subtiliser une arme. Les fonctionnaires le maîtrisent difficilement au sol et sont obligés d’utiliser à deux reprises le taser électrique afin de le transporter plaqué dans le fourgon jusqu’au commissariat.

« Je n’ai pas reconnu la police » a simplement indiqué via son interprète en anglais le prévenu à la barre. Poursuivi également pour l’agression d’une automobiliste aux Abymes durant cette même période, il a nié, parlant plutôt d’une altercation suite à un accrochage en scooter. L’individu a déjà fait l’objet d’une interdiction du territoire mais il a choisi la voie de la délinquance en Guadeloupe a rappelé le substitut du procureur. Si on l’écoute, ce n’est jamais de sa faute mais toujours celle des autres, il a requis 3 ans. Déjà condamné récemment à 18 mois dans un autre dossier de vol à Morne à l’eau, le tribunal a prononcé contre lui 2 ans de prison supplémentaire avec un mandat de dépôt.

 

 

Tags