Un avenir toujours incertain pour l'usine sucrière de Grande Anse

Par 01/03/2021 - 16:14
01/01/2020 - 00:00

Ce lundi, le président de la région Guadeloupe, Ary Chalus, est en visite à Marie-Galante. Point d'orgue de cette visite, la question de l'avenir de l'usine de Grande-Anse qui inquiète bon nombre de planteurs de la Grande Galette.

    Un avenir toujours incertain pour  l'usine sucrière de Grande Anse

Le président de la région Guadeloupe, Ary Chalus, est en visite à Marie-Galante. Il a débuté sa tournée des différents chantiers de la Grande Galette par une rencontre avec les maires des trois communes de l'île. Ils ont pu faire le point sur les avancées des travaux d'infrastructures comme le gymnase de Grand-Bourg ou le rond-point près de l'usine de Grande-Anse.

L'usine est également un point capital de cette visite car c'est l'occasion pour le président de région de rencontrer les planteurs Marie-Galantais. Ils échangent actuellement sur les solutions qui peuvent être apportées à tous ceux qui vivent de la canne et comment faire pour assurer la pérennité de l'usine.

 

Les difficultés liées à la double insularité font de Marie-Galante un territoire particulier de Guadeloupe. La présidente de la communauté de communes, Maryse Etzol, est ravie de cette visite qui permet de faire le point sur les affaires courantes et de discuter des prochains chantiers que pourra accompagner la région.

Elle compte aussi sur le dialogue mis en place par l'équipe régionale pour faire avancer le dossier de l'usine de Grande-Anse à Grand-Bourg , un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.