Deux cas du variant indien identifiés en Guadeloupe

Par Olivia Losbar 21/04/2021 - 19:08
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Plusieurs médias nationaux ont mentionné la présence du variant indien en Guadeloupe. Une information qui n'a pas manqué de susciter l'inquiétude au sein de la population. La directrice de l'ARS a confirmé ce mercredi que deux personnes en transit dans l'archipel avaient effectivement été testées positives à cette mutation. Isolées, elles ont quitté le territoire depuis le mois de mars.

    Deux cas du variant indien identifiés en Guadeloupe

Cette semaine,plusieurs médias nationaux ont fait état de la présence du variant indien en Guadeloupe.Une information qui n'a pas manqué de susciter l'inquiétude au sein de la population. L'Inde fait en effet face à une vague épidémique sans précédent depuis l'apparition des premiers cas de coronavirus. Ce variant appelé également B.1.617, représente près de 10% des contaminations à la Covid-19 dans le pays. Il est porteur d'une double mutation qui entraînerait selon les scientifiques, une plus grande résistance aux vaccins et une contagiosité élevée.

 Lors du point de situation sur l'épidémie de coronavirus en Guadeloupe ce mercredi, la directrice générale de l'ARS a tenu à apporter des précisions sur la présence du variant indien sur le territoire. Valérie Denux a expliqué qu'au mois de mars quatre personnes qui se rendaient en République Dominicaine pour des raisons professionnelles, ont été en transit en Guadeloupe. Elles ont été testées à leur arrivée et placées à l'isolement à l'hôtel en attendant les résultats, comme prévoit le protocole en vigueur. Sur ces tests, deux se sont en effet révélés positifs au variant indien.

La directrice générale de l'ARS a indiqué que les malades ont été placés en quatorzaine et après un nouveau test négatif cette fois, ont pu quitter la Guadeloupe. Aucune trace du variant indien n'a été détectée en Guadeloupe hormis ces deux personnes, a précisé la directrice générale de l'ARS.

Quelques cas de ce variant indien ont été identifiés en Angleterre, en Allemagne et au Canada. Cette mutation a été découverte le 5 octobre 2020 dans la région de Nagpur dans le centre de l'Inde. Toutefois, pour l'instant, selon l'ARS, aucun lien n’a été établi entre l’émergence de ce variant et la dégradation récente de la situation épidémiologique dans le pays. Ce mardi, l'Inde comptabilisait plus de 295 000 cas de covid-19 et déplorait plus de 2000 morts en 24h. 

Tags