PCR, motifs impérieux, isolement... Les règles changent à l'entrée en Guadeloupe

Par 16/01/2021 - 08:32
01/01/2020 - 00:00

Les autorités locales ont dévoilé de nouvelles mesures restrictives à l'entrée sur le territoire guadeloupéen. Dès lundi prochain, les passagers devront se soumettre à des tests PCR uniquement et les motifs impérieux sont rétablis sur le régional, sauf Martinique.

    PCR, motifs impérieux, isolement... Les règles changent à l'entrée en Guadeloupe

L'entrée en Guadeloupe par avion sera plus compliquée à compter de lundi prochain. Alors que la situation sanitaire se dégrade dans l'hexagone et dans certaines collectivités françaises de notre zone, les autorités ont dévoilé ce vendredi de nouvelles mesures qui entreront en vigueur lundi 18 janvier.

Il faudra désormais un test PCR de moins de 72 heures avant l'embarquement pour tous les passagers de 11 ans et plus et les tests antigéniques ne seront pas acceptés pour les entrées par voie aérienne.

Motif impérieux rétabli

Ajoutons à cela que pour venir et aller en Guyane, à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin, un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, de santé urgent ou professionnel ne pouvant être différé sera nécessaire. Une disposition qui est rétablie sur toutes les liaisons avec les collectivités françaises de la zone, en dehors de la Martinique, sauf s'il s'agit d'un transit par l'aéroport Aimé-Césaire.

Enfin, les personnes arrivant en Guadeloupe devront signer une déclaration sur l'honneur comprenant l'absence de symptomes et engageant à un auto-isolement de sept jours après l'arrivée et à la réalisation d'un test à l'issue de cette période, en particulier si le séjour dure plus d'une semaine.

Tags