Meeting contre l'obligation vacccinale

Par 30/07/2021 - 00:14 • Mis à jour le 29/07/2021 - 23:55

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées au Palais de la Mutualité de Pointe-à-Pitre jeudi soir à l'appel d'organisations syndicales, politiques, citoyennes et d'associations. Toutes disent non à l'obligation vaccinale pour les soignants, et la crainte de voir cette mesure s'appliquer à d'autres métiers, et le pass sanitaire. Les mots ont été forts et certains élus ont été la cible de critiques.

    Meeting contre l'obligation vacccinale

Les opposants à l'obligation vaccinale étaient réunis jeudi soir au Palais de la Mutualité de Pointe-à-Pitre. Une trentaine d'organisations syndicales, politiques, citoyennes et d'associations organisaient un meeting pour informer la population sur la situation sanitaire. Plusieurs centaines de personnes ont répondu à cette invitation. Et ces dernières heures, on assiste à une véritable 'bataille' de communication. D'un côté, les autorités de santé de Guadeloupe évoquant une situation 'catastrophique', et de l'autre, les organisations avec en tête l'UTS-UGTG représentant une partie des soignants guadeloupéens. Chacun à 'son' analyse de la situation sanitaire de la Guadeloupe. 

L'absence des élus ?

Les représentants des organisations ont pris la parole dénonçant l'obligation vaccinale pour les soignants. Ils craignent aussi que cette mesure s'étende à d'autres. Ils appellent à une nouvelle journée de mobilisation samedi 31 juillet 2021, à Basse-Terre. Les critiques n'ont pas manqué jeudi soir, dirigées vers la directrice générale de l'ARS (Agence Régionale de Santé) de Guadeloupe mais aussi les élus. Georges Boucard du PAREE (Parti Autonome Réformiste Ecologique Educationnel) a déploré l'absence de la classe politique sur ce sujet crucial et vital qu'est la santé des guadeloupéens. "Nous qui sommes là, c'est nous la classe politique. Tout ceux qui ne sont pas présents, auront des comptes à rendre devant le peuple guadeloupéen..."

 

Les organisations ont rappelé qu'elles ne s'opposent pas à la vaccination ou au choix de guadeloupéens de se faire vacciner contre la Covid-19. Sandro Maroudin de SUD PTT GWA refuse l'obligation vaccinale et le pass sanitaire