Opérations de contrôle des attestations sur les routes

Par 07/05/2021 - 10:47 • Mis à jour le 07/05/2021 - 10:43

Les forces de l'ordre procédaient hier jeudi, à des contrôles d'attestations de déplacement. Les policiers étaient dans l'après-midi sur la Rocade au niveau de Grand-Camp. Puis en début de soirée, les gendarmes ont filtré les axes de Baillif et Petit-Bourg. On peut dire que la population en général respecte bien les règles.

    Opérations de contrôle des attestations sur les routes
images PE & Gendarmerie Nationale

Couvre-feu, globalement bien respecté jeudi soir sur les routes. Tout au moins entre 19h15 et 20h30, le créneau horaire que se sont accordés au niveau de la Tour du Père Labat, à l'entrée et à la sortie de la commune de Baillif, une quinzaines de militaires de la gendarmerie de la brigade motorisée et territoriale de Saint-Claude de même que le PSIG de la gendarmerie et une équipe du détachement de surveillance et d'Intervention. Les automobilistes ont fait preuve de discipline et les opérations de contrôle se sont déroulées avec beaucoup de sérénité.

Contrôles gendarmerie

 

Écoutez le Lieutenant-Colonel Jean Avarre, commandant de la Brigade Territoriale de Gendarmerie du sud Basse-Terre :

Autres contrôle des attestations au même moment sur la Nationale 1 et la Départementale 33 au niveau du rond-point de Montebello à Petit-Bourg. 20 gendarmes (départementaux et mobiles) étaient engagés 19h15 à 20h30. Là aussi, les automobilistes étaient globalement en règle et coopératifs. Bilan de cette opération menée par la Compagnie de Pointe-à-Pitre cette fois : 170 véhicules contrôlés, avec1 infraction de non respect du couvre-feu, absence d'attestation valide mais aussi 6 infractions au code de la route ont été relevées. 

Un peu plus tôt, des contrôles de police nationale étaient également effectués à la sortie de Pointe-à-Pitre (pont de Grand-Camp) et à l'entrée du Gosier (pont de Poucet) pour vérifier les attestations durant toute l'après-midi. Une vingtaine de policiers de la Sécurité publique et de la PAF a contrôlé 553 véhicules. 5 verbalisations ont été dressées pour non présentation de justificatifs de domicile pour un déplacement au delà des 10 kilomètres.

Contrôles police

Rappelons que le non-respect des mesures est passible d’une amende de 135 euros, majorée à 375 euros. Par ailleurs, en cas de récidive dans les 15 jours, c’est une amende de 200 euros qui peut être majorée à 450 euros.

 

Tags