Le drame de Naomi Musenga ravive un souvenir douloureux pour Jean-Marc MASSE

Jean-Marc Masse avait contacté le SAMU, le 31 décembre 2017 pour secourir son oncle. Le drame de Naomi Musenga ravive ce souvenir. Heureusement, la fin des deux histoires est complètement différente.
Par Sullyvan Daphné avec Peggy Saint-Ville
Par Sullyvan Daphné avec Peggy Saint-Ville
Image
Le drame de Naomi Musenga ravive un souvenir douloureux pour Jean-Marc MASSE
légende image principale
ean-Marc Massée devant le commissariat de police lors d'une précédente audition. ©RCI Martinique

C'est l'affaire qui fait couler beaucoup d'encre actuellement à Strasbourg. Naomi Musenga une jeune femme de 22 ans contact en décembre dernier le SAMU et indique avoir de grosses douleurs au ventre. Son appel n'est malheureusement pas pris au sérieux par une opératrice. Quelques heures plus tard, Naomi décède.

Suite à ce drame, une enquête a été ouverte par le parquet de Strasbourg afin de faire la lumière sur cette triste histoire. Du côté de l'opératrice elle a été suspendue « à titre conservatoire » .

Cette triste affaire n'est pas sans rappeler celle de Jean-Marc Masse. En effet, ce dernier avait contacté le SAMU le 31 décembre 2017 afin de secourir son oncle. Il avait été écœuré par le comportement de l'opératrice et avait diffusé la discussion enregistrée avec son téléphone portable.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également