Septaine à l'arrivée en Martinique : le secteur du tourisme accuse le coup

Par 18/01/2021 - 18:01
01/01/2020 - 00:00

Depuis ce week-end, de nouvelles mesures ont été actées par la préfecture de Martinique concernant l’arrivée des voyageurs sur le territoire. Tout voyageur, à l'exception de ceux en provenance de Guadeloupe, doit effectuer un isolement strict de 7 jours. Le secteur du tourisme s'inquiète des répercussions de cette nouvelle règle.

    Septaine à l'arrivée en Martinique : le secteur du tourisme accuse le coup

Pour faire face à la circulation du variant anglais du Covid-19 dans l’hexagone, tous les voyageurs, à l’exception de ceux provenant de la Guadeloupe, doivent effectuer un isolement strict d’une durée de 7 jours.

Pour le secteur du tourisme, cette disposition est perçue comme une catastrophe, alors que l’activité repartait après des mois difficiles.

Selon Philippe Lécuyer, président du groupement des professionnels du tourisme en Martinique, cette décision est aberrante. D'autant que les chiffres de l'ARS se sont stabilisés, malgré la période des fêtes. Selon lui, les contrôles ne pourront pas être faits et des annulations sont déjà constatées par les hôtels suite à cette mesure :

C'est dramatique. Cette simple décision administrative vient anéantir le tourisme

De son côté, Karine Mousseau, présidente du Comité martiniquais du tourisme (CMT), rappelle qu'un plan de communication de plus d'un million d'euros avait été mis en place par le comité pour promouvoir la destination Martinique. Si la présidente du CMT comprend la volonté de protéger la population, elle s'inquiète également du frein que représente cette mesure pour le tourisme :

On a eu l'impression d'un coup d'arrêt, c'est très dur pour les professionnels du secteur

Si la durée du séjour moyen sur l'île est de 10 jours, la présidente du CMT espère tout de même que les visiteurs ne seront pas refroidis par cette septaine :

On attend de voir si nous aurons quand même des visiteurs, sachant qu'évidemment cette nouvelle aura des répercussions négatives sur le tourisme

Une rencontre entre les acteurs du tourisme et le préfet doit se tenir demain mardi 19 janvier en visioconférence pour plus d’informations sur la durée de cette disposition.

Tags