Agression par arme blanche au lycée Dumas Jean-Joseph : l'auteur présumé mis en examen

Par 28/02/2021 - 07:47
01/01/2020 - 00:00

Le lycéen, auteur présumé de l'agression au lycée Dumas Jean-Joseph, était victime de harcèlement et de racisme, selon son avocate. Le jeune homme de 18 ans, d'origine haïtienne, a été mis en examen pour tentative d'assassinat et placé en détention provisoire hier samedi 27 février.

    Agression par arme blanche au lycée Dumas Jean-Joseph : l'auteur présumé mis en examen

Un lycéen de 18 ans, auteur présumé de l'agression au lycée Dumas Jean-Joseph, avait blessé par arme blanche un autre élève du lycée de 17 ans. Ce dernier a été opéré au CHUM et son pronostic vital n'est pas engagé.

L'auteur présumé des faits a ainsi été mis en examen pour tentative d’assassinat et placé en détention provisoire hier (samedi 27 février). 

Toutefois, son avocate estime que son client haïtien était aussi une victime. Ce jeune homme de 18 ans aurait été harcelé par ses camarades et victime de racisme au sein de l’établissement, selon maître Anne Suret, avocate de l’agresseur présumé :

Mon client n'a que 18 ans, il est inconnu des services de police. Il a eu un passé difficile, mais il a surtout été victime de harcèlement depuis la sixième, et de racisme de la part de ses camarades, parce qu'il était trop noir, qu'il avait les cheveux trop crépus, et qu'il était haïtien

Cette situation aurait même été relevée par un de ces professeurs. On ignore si ce sont ces éléments qui l’ont poussé à agresser par arme blanche un autre lycéen jeudi matin.

Selon l'avocate, un sentiment d'injustice qui dure depuis très longtemps serait à l'origine de son passage à l'acte. Elle appelle à la vigilance :

Je souhaite aussi que tous les élèves qui sont témoins d'enfants isolés, qu'on moque, qu'on met de côté, puissent prévenir les professeurs, les directeurs d'établissement. Le harcèlement, c'est très grave

L'auteur présumé des faits comparaîtra de nouveau la semaine prochaine devant le juge des libertés et de la détention. Son avocate a demandé un débat différé pour mieux préparer sa défense. 
 

Tags