Un Kolé tèt kolé zépol consacré à l'alternance

Par 19/05/2022 - 07:55 • Mis à jour le 18/05/2022 - 20:42

RCI et Pôle Emploi organisent ce jeudi 16 mai la 14e édition du Kolé Têt Kolé Zépol. Et cette année, c'est un KTKZ Spécial Alternance.

    Un Kolé tèt kolé zépol consacré à l'alternance

Toute la journée, RCI recueillera des offres de formation en alternance en fonction des besoins immédiats, accessible aux demandeurs d’emploi, quelque soit leur âge, par contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. 

Un contrat gagnant/gagnant. En effet, le demandeur d’emploi s’insère progressivement dans le monde du travail en préparant un diplôme, et l’entreprise, qui peut bénéficier d’aides de l’État, recrute un candidat adapté à ses besoins.

L'événement est organisé avec Pôle Emploi, en pleine semaine nationale de l’alternance.

Magalie Sabin, 33 ans, gérante de la boutique Eloquence, ancienne apprenti du CFA tertiaire, raconte son expérience :

J'ai pu effectivement obtenir mes diplômes, du DUT GEA à la licence commerce marketing jusqu'au master de commerce. J'ai pu être plongé dans le monde du commerce grâce à l'entreprise dans laquelle j'ai travaillé. J'ai passé toutes mes années d'études en apprentissage. Cela s'est très très, très bien passé

Depuis Magalie est devenue une cheffe d'entreprise aguerrie.

J'ai ensuite créé mes sociétés qui ont 5 ans aujourd'hui et vont bien malgré la crisé économique. De mon point de vue, le CFA est une structure d'apprentissage à la fois théorique grâce aux enseignements qui sont totalement à la portée des élèves et à la fois pratiques grâce aux entreprises qui acceptent bien sûr de partager leurs savoirs aux apprentis

Camille René, 28 ans, a été embauchée depuis un an en CDI, en tant que responsable commerciale de la marque de rhum "Baie des Trésors". Elle est passée par l’alternance durant pratiquement tout son parcours post-bac.

J'ai suivi un DUT Techniques de commercialisation via le CFA tertiaire. J'ai fait mon alternance dans une mutuelle où j'occupais le poste de conseillère mutualiste. Cela m'a permis de pouvoir mettre en oeuvre ce que j'apprenais en cours. J'ai ensuite suivis deux licences, à chaque fois en alternance. L'alternance permet de mieux définir le poste que l'on pourrait occuper à l'issue des études

Au cours de la journée, plusieurs live facebook seront à suivre sur la page RCI Martinique. Charly interviendra directement sur le terrain avec tous les acteurs de l'alternance. 

Tags