Le vrai du faux : la baleine à bosse qui nageait sur les réseaux sociaux

Par 21/09/2021 - 08:57 • Mis à jour le 21/09/2021 - 08:42

Depuis plusieurs jours, les photos d'une magnifique baleine à bosse prises au Prêcheur font le tour des réseaux sociaux. Si les images sont belles, le buzz est moins justifié.

    Le vrai du faux : la baleine à bosse qui nageait sur les réseaux sociaux

C'est une série de photos qui fait le tour des messageries instantanées. Les membres de notre rédaction l'ont reçu à plusieurs reprises au cours des dernières 48 heures.

baleine à bosse 2015 prêcheur la perle
Photo prise en 2015

Forcément, la tentation était forte de partager ces images spectaculaires d'une baleine à bosse multipliant les sauts et les apparitions à proximité de la Perle au Prêcheur.

Dans des échanges de messages, certains confirmaient même que les images avaient été prises jeudi dernier au large de l'Anse Céron.

baleine à bosse 2015 prêcheur la perle
Photo prise en 2015

Malheureusement, après vérification auprès des équipes du sanctuaires Agora, ce magnifique shooting en pleine nature est anti-daté.

Ces photos ont été prises en 2015. Nous avons retrouvé les clichés originaux et nous savons même qui en est l'auteur

Déçue mais pas abattue, notre rédaction a cherché à en savoir un peu plus sur les cétacés qui circulent dans nos eaux.

Les baleines à bosse sont présentes dans le secteur de janvier à avril avec un pic de présence en février et en mars. Elles viennent de l'Atlantique-Nord pour se reproduire aux Antilles 

Ces grands mammifères voyagent en solitaire. On peut les observer de Porto Rico à Saint-Vincent.

Elles remontent ensuite vers le Groenland. Plus généralement, on observe entre 25 et 30 espèces de cétacés dans le sanctuaire Agoa. Certains vivent dans le secteur de manière permanente comme les familles de cachalot et les dauphins tachetés. D'autres sont des saisonniers et se font assez rares comme les orques

Cet article ne devrait pas empêcher à ces images de circuler sur les réseaux sociaux mais au moins servira-t-il  à accompagner leur voyage.

Le Sanctuaire Agoa pour les mammifères marins dans les Antilles françaises est une aire marine protégée créée par déclaration de la France en 2010 et reconnue au titre du protocole SPAW (Specially Protected Areas and Wildlife - protocole sur les aires et les espèces et spécialement protégées) de la convention de Carthagène en 2012. Avec une superficie de 143 256 km², le Sanctuaire Agoa est la deuxième aire marine protégée française, juste derrière le Parc naturel de la mer de Corail, en Nouvelle-Calédonie. Le Sanctuaire couvre toute la zone économique exclusive des Antilles françaises, soit les eaux de la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Tags