« La Martinique bouge » contre l'obésité

Par 22/06/2022 - 14:47 • Mis à jour le 22/06/2022 - 14:42

C’est le thème d’un colloque qui se tient jusqu’à cet après-midi, mercredi 22 juin, au Palais des Congrès de Madiana, à Schœlcher. Un tiers des femmes se trouve en situation d'obésité en Martinique.

    « La Martinique bouge » contre l'obésité
Photo d'illustration

L’occasion de se pencher sur les causes de l’obésité sur notre territoire, mais également sur les solutions.

Ce matin, la parole était ainsi aux experts : médecins, sociologues et autres spécialistes de la nutrition se sont appliqués à dresser le tableau de notre alimentation, en s'intéressant en particulier aux raisons qui influent sur nos préférences pour le sucre ou le salé.

Cet après-midi, des tables rondes sont cette fois organisées autour des solutions, comme la pratique d'activités physiques.

Sylvie Merle, directrice de l’Observatoire de la santé de Martinique, précise notamment pourquoi notre situation nutritionnelle est plus défavorable que dans l’hexagone.

Il y a certainement des raisons liées au milieu socio-économiques, car de nombreuses études ont montré que les populations les plus défavorisées présentent souvent des taux de surpoids et d'obésité plus élevés. Et la problématique principale de la Martinique, relevée par la dernière enquête, c'est qu'un tiers des femmes se trouve en obésité. Quand on connaît les maladies associées à ce facteur de risque, c'est un peu inquiétant.

Il y a bien entendu des solutions, à l'échelle individuelle, et surtout collective, car les deux principaux piliers qui président à une bonne santé, selon les professionnels réunis, sont :

  1. l'alimentation
     
  2. l'activité physique, pratiquée au quotidien

Dans la vie de tous les jours, ça peut se traduire par moins utiliser la voiture, s'occuper de son jardin ... Surtout, veiller à ne pas rester figé devant des écrans.

 

Tags