Les employés des pompes funèbres également soumis au passe sanitaire pour accéder à la morgue

Par 14/10/2021 - 16:23 • Mis à jour le 14/10/2021 - 15:36

Alors que le passe sanitaire est obligatoire au CHU de Martinique depuis lundi, et entrait en vigueur ce matin (jeudi 14 octobre) sur place, des employés des pompes funèbres n'ont pas pu déposer ou récupérer les dépouilles, faute de passe. Une obligation qui concerne en effet également les prestataires amenés à collaborer avec l'hôpital.

    Les employés des pompes funèbres également soumis au passe sanitaire pour accéder à la morgue

C'est l'une des conséquences de la mise en place du passe sanitaire pour les visiteurs et prestataires du CHU de Martinique : les employés des pompes funèbres n'ont pas accès à la morgue sans présentation du passe. 

Plusieurs d'entre eux ont du repartir sans pouvoir récupérer ou déposer des dépouilles à la morgue ce matin. Une situation prévisible certes, après l'annonce de la mise en place rigoureuse du passe sanitaire dès ce jeudi matin.

Et si le CHUM met à disposition une tente pour effectuer des tests anti-génique, les différents patrons de pompes funèbres attendent surtout de pouvoir discuter et échanger avec le CHUM afin de trouver d'autres solutions, comme l'explique ce patron d'une entreprise de Pompes funèbre basée au Vauclin, Jean-Pierre Poulin :

Il serait bon, dans le contexte, qu'on puisse mettre les pompes funèbres en avant, pour dire ce que nous vivons et la façon dont nous gérons les choses. Pour le moment, on a la solution mais on est pas encore écoutés. On n'a pas vraiment de représentation ici en Martinique pour gérer la situation, donc on est obligé de voir si l'on peut créer un groupe en tant que gérants d'entreprises

Tags