Les gels hydroalcooliques sous haute surveillance

Par 25/11/2020 - 09:05
01/01/2020 - 00:00

Depuis le début de l'épidémie de covid-19, les produits hydroalcooliques sont un outil majeur de lutte contre l'épidémie. Leur conformité est sans cesse scrutée par la répression des fraudes.

    Les gels hydroalcooliques sous haute surveillance

Ils sont devenus incontournables depuis le premier confinement en mars dernier. Les gels et solutions hydroalcooliques sont partout. Il s'agit, comme le port du masque, d'une obligation gouvernementale prise pour enrayer la pandémie de covid. Le lavage régulier des mains étant un geste barrière primordial contre la propagation du nouveau coronavirus.

Dans l'Hexagone la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) mène des contrôles pour s'assurer de la sécurité et de l'efficacité des solutions et gels hydroalcooliques en vérifiant par exemple la concentration en alcool des produits .

Au 12 novembre 2020, 180 prélèvements de gel et de solutions ont été réalisés , 162 ont déjà été analysés.

Bilan : 73% des produits analysés déclarés soit non conformes (38%) soit non conformes et dangereux (35%).

C'est dans cette seconde catégorie que rentre la fameuse teneur en alcool. 21 produits soit 13% des produits analysés, ont présenté une teneur en alcool insuffisante et se sont donc révélés non conformes et dangereux. 36 produits (22% des produits analysés), pour lesquels la teneur en alcool était suffisante, ont également été déclarés non conformes et dangereux en raison d’un étiquetage minimisant les dangers présentés par ces produits (principalement le danger de leur inflammabilité) et 61 produits (38%) ont été reconnus non conformes du fait d’un étiquetage incomplet ou incorrect.

En Martinique, 93 contrôles ont été effectués depuis le début de la pandémie par la DIECCTE : un seul produit a été enlevé du marché en mars dernier. Deux avertissements ont été adressés pour les mentions d’étiquetage.

Hors crise sanitaire, la DIECCTE effectue également des contrôles au moins une fois par an sur les produits biocides auxquels appartiennent les gels et solutions hydro-alcooliques.

 

Tags