Foyer de l'Espérance : barrages levés, dans l'attente d'une réponse de la direction

Par 09/05/2022 - 19:02 • Mis à jour le 09/05/2022 - 18:27

Les accès au Foyer de l'Espérance-Patronage Saint-Louis étaient entravés ce lundi matin 9 mai 2022, empêchant aux écoliers, collégiens et stagiaires en insertion de rejoindre les locaux de l'établissement à caractère social situé à Chateauboeuf à Fort-de-France. Un salarié conteste son licenciement, jugé abusif. Des discussions avec la direction ont permis la levée des barrages. 

    Foyer de l'Espérance : barrages levés, dans l'attente d'une réponse de la direction
Des palettes entravaient l'entrée du Foyer de l'Espérance ce lundi matin 9 mai 2022

Steeve Hippocrate a entamé un débrayage ce lundi matin (9 mai 2022), suivi par une demi-douzaine de collègues. Dès 6h30, des palettes et des pneus ont été érigés pour bloquer l’accès des locaux aux véhicules. Ce salarié conteste son licenciement, qu'il juge abusif.

Foyer de l'espérance
Un demi-douzaine de salariés ont soutenu Steeve Hippocrate, qui juge son licenciement "abusif"

De son côté, la direction estime que Steeve Hippocrate ne respecterait pas, entre autres, son rôle d’accompagnement auprès des salariés en insertion, serait régulièrement en retard et responsable d’une ambiance délétère dans l’équipe. Des arguments que réfutent les salariés.
Finalement, les grévistes ont accepté de lever le barrage afin de discuter avec la direction.

Dans l'attente d'une réponse concrète, après deux heures d'échanges, le blocage est suspendu mais un préavis de grève est posé.

Steeve Hippocrate demande sa réintégration sur un autre site, ainsi qu’un accompagnement psychologique : 

Ce que la direction me demandait, c'est de débloquer parce qu'il y a quand même des examens au niveau des collégiens . Donc, j'ai pris la décision de débloquer puisque c'était un blocage marron, sans le syndicat. A l'issue de ça, j'ai demandé à ce que je sois réintégré soit au collège, soit au primaire, soit à l'annexe, mais pas les filles. Et un suivi psychologique. Le directeur général m'a informé qu'il prend note. Et suite à ça, ils vont revenir vers nous. Donc moi, je lui ai dit que je prends la décision de lever le barrage, de laisser la circulation libre et c'est en fonction de leurs réponses qu'ils donneront.  Ils ont dit simplement qu'ils vont nous appeler. Donc le syndicat a quand même pris une décision de faire un préavis de grève.Si toutefois il n'y a pas de gain de cause, il n'y a pas de bonne réponse, il sera mis en place

Une dizaine de licenciements auraient déjà eu lieu dans l'établissement, selon certains salariés. La direction du Foyer de l'Espérance-Patronage Saint-Louis n'a pas souhaité faire de commentaires pour l'instant. 

Tags