#FreeOlivierDubois : une banderole accrochée à la mairie de Fort-de-France

Par 08/10/2021 - 13:23 • Mis à jour le 08/10/2021 - 13:12

À l'initiative du Club Presse Martinique, une banderole réclamant la liberté d'Olivier Dubois a été accrochée ce vendredi matin à l'hôtel de ville de Fort-de-France.

    #FreeOlivierDubois : une banderole accrochée à la mairie de Fort-de-France

Quelques mètres en dessous de la banderole consacrée à Aimé Césaire, Pierre Aliker et Camille Darsières, apparaît désormais un message réclamant la libération du journaliste d'origine martiniquaise Olivier Dubois.

"Olivier Dubois, journaliste français est retenu otage au Mali depuis le 8 avril 2021", rappelle la banderole.

Cette installation sur la façade de l'état-civil de la mairie de Fort-de-France s'inscrit dans la "Campagne des villes" lancée ce vendredi par Reporter Sans Frontières. En Martinique, c'est le Club Presse Martinique avec le soutien logistique de la mairie de Fort-de-France qui s'est chargé de relayer le message.

Barbara Dubois cousine olivier dubois

La présentation de la banderole a eu lieu en présence de la famille d'Olivier Dubois. Barbara Dubois, cousine du journaliste, a partagé son émotion :

C'est particulièrement émouvant aujourd'hui. Parce que ça fait 6 mois et qu'on a enfin une mobilisation grâce à tous les représentants de la presse et les amis sur plusieurs villes en Martinique, en France et aussi à Bamako au Mali. À Bamako justement, il y a une masterclass qui se tient aujourd'hui sur le métier de journaliste qui animé par Déborah, la compagne d'Olivier. Pour nous l'inquiétude perdure, mais on a confiance. On est dans l'espoir.

Absente puisqu'en Afrique, Déborah Dubois a adressé un message audio qui a été diffusé lors de la présentation de la banderole. 

Nous avons espoir. Olivier est résilient. Il connaît la région, ces traditions. Il a déjà écrit sur des prises d'otage. Les conditions de captivité sont rudes. Il a toutes les capacités physiques pour supporter ce dur quotidien. Pour nous la partie la plus dure de ces 6 derniers mois, c'est de ne pas avoir de ses nouvelles. Nous, nous essayons de lui faire parvenir des nouvelles via nos interventions dans les médias. Si il a écho de la mobilisation qui se tient aujourd'hui à Fort-de-France, il sera extrêmement touché 

Le maire de Fort-de-France, un représentant du maire du François et la suppléante du sénateur Maurice Antiste ont participé à la présentation de la banderole de soutien.

banderole olivier dubois

Une banderole qui restera affichée au moins un mois sur la façade de l'hôtel de ville de Fort-de-France. 

Tags