URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/caraibes/guyane-des-femmes-enceintes-evacuees-vers-les-antilles-faute-de-personnel RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Guyane : des femmes enceintes évacuées vers les Antilles faute de personnel

Situation critique à l’hôpital de Cayenne en Guyane. Des femmes enceintes présentant une grossesse à risque et des nouveaux nés prématurés sont évacués vers les hôpitaux des Antilles. La raison de ces évacuations sanitaires : le manque de personnel au sein de l’établissement de santé.
Par Olivia Losbar
Par Olivia Losbar
Image
femme enceinte se touchant le ventre
légende image principale
femme enceinte

Depuis le 30 juin dernier, plusieurs femmes enceintes et des grands prématurés suivis par le centre hospitalier de Cayenne ont dus être évacués vers la Guadeloupe et la Martinique.

3 de ces patientes ont ainsi été suivies au CHU de Pointe à Pitre Abymes, et de nouvelles parturientes devraient être prises en charge la semaine prochaine. Des transferts dus au fait que le service de réanimation néonatale de l’hôpital de Cayenne n’est pas en mesure, à l’heure actuelle, d'accueillir l'ensemble des patientes.

Le centre hospitalier de Cayenne a ainsi du mobiliser plusieurs médecins de l’établissement et des praticiens réservistes du Corruss, le Centre opérationnel de réception et de régulation des urgences sanitaires et sociales en raison de l’absence d’une dizaine de membres du personnel au sein du service de réanimation néonatale.

La raison invoquée par la direction pour justifier ces absences : les congés annuels et des arrêts maladie.

Un dysfonctionnement qui intervient alors même qu’une enquête vient d’être ouverte par le parquet de Cayenne, après le décès en 2016 de cinq grands prématurés dans ce même service. Des bébés qui auraient succombé des suites d’une infection nosocomiale selon l’agence régionale de santé de Guyane.

Lors des récents évènements sociaux qui ont touché le département français d’Amérique, l’amélioration du système de santé figurait parmi les principales revendications de la population.

Rubrique
Autres articles recommandés
Société
-   
Guyane
Les barrages sont de nouveau en place en Guyane
Le collectif Pou Lagwiyann dékolé a annoncé la fermeture des barrages sur l'ensemble du territoire guyanais dès lundi soir, 22 he...
Réactions

Commentaires

En 2015 l'hôpital a arrêté d'embaucher un especialiste en rhumatologie. Comme je prenais du methotrexate 25mg semaine, je me suis trouvé en juin 2016 avec une pneumonie, une fibryomealgie, un rhumatisme Axial et périphérique et ma valve aortique biologique c'est dégradé et je dois subir une autre intervention cette année! J'ai du déménagé en métropole avec toute la famille, où j'ai déjà déménagé trois fois et le moi prochain je déménage à nouveau, pour être suivi par des spécialistes ! Juste pour info, à l'hôpital de Montpellier il y a SETE médecins spécialistes en rhumatologie !! Et dans toute la Guyane même pas un!! Aberration... J'ai du tout quitter et je me trouve en arrêt maladie depuis mai/juin 2016 sans encore avoir eu reçu la moindre indemnité ! Heureusement j'ai des amis qui m'ont aidé financement ! Merci famille Mornand, famille Stagnetto...
Courage à toutes ces merveilleuses femmes, à leurs maris et familles !
Toutes ses dépenses deviennent beaucoup plus chères pour l'état.

Soumis par Da Silva (non vérifié) le jeu 20/07/2017 - 12:00

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également