URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/caraibes/oeco-la-guadeloupe-signe-son-adhesion-en-tant-que-membre-associe RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

OECO: la Guadeloupe signe son adhésion en tant que membre associé

La Guadeloupe, membre associé de l’OECO, l’organisation des Etats de La Caraïbe orientale. L’accord sera signé cet après-midi. Mais au-delà du symbole, que signifie cet accord ?
Par Stéphanie Sérac
Par Stéphanie Sérac
Image
Il faudra s'habituer à ce drapeau, car nous faisons désormais partie de l'OECO

Il faut prendre une carte de la Caraïbe et faire un zoom sur les Petites Antilles pour se rendre compte  toutes les iles depuis Grenade jusqu’à Anguilla font partie de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale, en tant que membre de plein droit ou membre associé. Exception faite de Barbade qui n’a jamais voulu en faire partie pour des raisons économiques.

Une communauté Caribéenne

L’OECO, c’est quoi ? Créée en 1981, ce qu'on appelle alors l'OECS, Organization of Eastern Caribbean States. Un peu sur le modèle d'une communauté européenne mais dans la Caraïbe, et d ‘ailleurs l’objectif de l’OECO est de créer à l’avenir un état fédéral. Alors il y a déjà une Banque Centrale, une monnaie commune, le dollar des Caraïbes orientales, le EC dollar, un drapeau et un logo, une cour de justice commune et la libre circulation des résidents de plein droit à l’intérieur de cet espace. Mais rien de tout ça n’est au programme pour la Guadeloupe avec cette entrée en tant que membre associé. Les collectivités françaises ne peuvent intervenir que dans le cadre de leurs prérogatives. Alors, la Guadeloupe, va s’axer sur les énergies renouvelables en promouvant son savoir-faire, sur la biodiversité, la santé, les services médicaux, les échanges d’informations…et le transport entre autres domaines. Et c'est déjà le cas avec la mobilisation de fonds INTERREG (fonds européens) dans la création d’un vrai maillage de transport aérien. On le voit déjà en ce moment car Interreg finance Caribsky l’alliance Air Antilles Express, Liat et WinAir qui rend la Caraïbe plus accessible. 

Une entrée fracassante des francophones 

Dernièrement la Martinique, membre associé depuis 2015, a participé au sommet des ministres de l’Education de l’OECO. Mais surtout, avec l’entrée de la Guadeloupe, suivant celle de la Martinique, c’est la part des francophones qui double. Désormais, le français est une langue officielle de l’organisation. 50% de la population totale de l'aire de l’OECO est maintenant francophone. Ce qui pousse d'ailleurs maintenant à dire OECO et non plus seulement la version anglaise, OECS. A force de se voir, cela va permettre plus d’échanges au sein des commissions et naturellement on espère un rapprochement des populations et des politiques. 

La signature officielle de l'accord a lieu ce jeudi 14 mars à Saint-Claude, au campus du Camp Jacob. 

 

Membres fondateurs:

Antigua et Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, St Kitts et Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent et les Grenadines.

Membres associés: Anguilla (depuis 1995), les Iles Vierges Britanniques (depuis 1984, territoire d'outremer sous dépendance britannique), Martinique (depuis 2015). 

 

 

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également