Une épidémie à bord de l’un des plus grands navires de croisière du monde

En cinq jours, plus de 330 passagers sur environ 5 000 à bord du bateau "Independence of the Seas" naviguant dans les Caraïbes, ont contracté une maladie intestinale.
Par Alexandre Giraud
Par Alexandre Giraud
Image
Une croisière qui tourne mal
légende image principale
Une croisière qui tourne mal

La croisière a failli tourner au cauchemar pour près de 5.000 personnes qui participaient à une croisière dans les Caraïbes, rapporte CNN. Un virus hautement contagieux a touché 332 passagers à bord de l'un des plus grands navires de son genre, l'Independence of the Seas de la compagne Royal Caribbean.

Selon Miami Herald, les voyageurs ont présenté les premiers symptômes mercredi, les malades étant pris de vomissements et de diarrhées. Les médecins de bord ont mis en garde contre le norovirus, très contagieux et n'ayant pour l'instant aucun traitement. Sur fond d'épidémie, l'équipage de la Royal Caribbean a décidé de ramener le bateau dans un port de Floride, samedi.

Pas une première !


Il n'est pas rare que des navires de croisière subissent une épidémie de gastro-entérite. En mai 2016, 252 passagers, principalement britanniques, ont contracté un norovirus, responsable de la gastro-entérite, lorsqu'ils faisaient une croisière sur le Balmoral. Plus récemment, en décembre 2014, un virus intestinal avait touché plus de 400 passagers et membres d'équipage qui participaient à des croisières sur deux paquebots de luxe dans les Caraïbes.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également