URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/culture/le-gouvernement-va-soutenir-la-renovation-de-la-maison-daime-cesaire RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le gouvernement va soutenir la rénovation de la maison d'Aimé Césaire

À la veille des 10 ans de la mort d'Aimé Césaire, la maison de l'écrivain et ancien maire de Fort-de-France a été retenue dans le programme national de restauration de monuments historiques. le Président de la République, Emmanuel Macron, a validé le projet de rénovation et de valorisation de la maison d’Aimé Césaire, acquise par la ville de Fort-de-France.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
maison Aimé Césaire
légende image principale
La maison d'Aimé Césaire à Redoute. ©CC/RCI Martinique

Le 17 avril 2018 marquera le dixième anniversaire de la mort de chantre de la Négritude. Aimé Césaire, écrivain, maire de Fort-de-France, député de la Martinique, artisan de la départementalisation de notre île a marqué l'histoire de la Martinique et de France.

Depuis plusieurs années ses proches, la ville de Fort-de-France et l'institut Aimé Césaire militent pour que la maison du poète sur la route de Redoute soit considérée comme un monument historique. C'est quasiment chose faite, puisque le gouvernement a annoncé hier (mardi 3 avril 2018) que la demeure de l'ancien maire de Fort-de-France a été retenue dans le programme national de restauration de monuments historiques dit "Mission Bern".

Acquise par la municipalité puis transmise en donation à l'institut Aimé Césaire, la maison sera rénovée. "Cette inscription permettra, par la mobilisation de financements publics et privés, nationaux et locaux et notamment de la Collectivité Territoriale de Martinique, d’entamer les travaux de mise en œuvre de notre projet et d’installation de la Fondation Aimé Césaire, en voie de création", précise l'institut dans un communiqué de presse.

 Un loto spécial de septembre, complété par un nouveau jeu de grattage permettra de financer la rénovation de 250 monuments historiques.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également