URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/culture/les-pretres-de-passage-en-martinique RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

"Les prêtres" de passage en Martinique

Les prêtres sont de passage en Martinique pour leur tournée d’adieux. C’est là l’occasion pour les fidèles martiniquais d’aller écouter ces prêtres chanteurs qui en moins de 4 ans ont réussi à conquérir le coeur des français. Ils seront sur scène ce vendredi soir à 20h30 au stade Louis Achille.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image

Monseigneur Jean-Michel Di Falco, les pères Jean Michel Bardet et Charles Troesch et Joseph Dinh Nguyen (qui n'est pas prêtre) sont actuellement de passage en Martinique pour une représentation unique - ce vendredi soir - qui rentre dans le cadre d'une tournée qui se veut la dernière.

3 albums, 3 succès

« Une tournée peut durer très longtemps, ce que nous avons décidé c’est de ne pas enregistrer de nouvel album » Pourquoi ? « C’est difficile pour nous de concilier notre ministère et toutes les contraintes qu’il y a autour de l’enregistrement de l’album, la promotion etc… On avait pas prévu qu’il y aurait 3 albums ! On a été heureux de vivre cette aventure mais on pense qu’il faut s’arrêter » a indiqué Monseigneur Di Falco, qui encadre le groupe depuis le début.

Les débuts du groupe

Dans un premier temps le projet de chanter est né afin de récolter des fonds par rapport à un certain nombre de projets. C’est cette recherche là qui marque quelque peu le début de l’aventure; puis le chanteur Didier Barbelivien a proposé à Monseigneur Di Falco de constituer un ensemble d’ecclésiastiques qui pouraient enregistrer un disque. Les trois hommes ont tous un passé en rapport avec la musique comme l'a expliqué Monseigneur Di Falco « Le père Bardet avant le séminaire, son métier c’était la musique, le père charles troesh avait été petit chanteur à la croix de bois et Joseph je savais qu’il était passionné de chant. Je savais que chacun d’entre eux avait des aptitudes.» a t-il indiqué.

Et le répertoire ?

Le répertoire proposé par "Les Prêtres" est écclectique. Des chants populaires oui, mais également des chants religieux "dans certains cas c'est quasiment une homélie en musique" a indiqué Monseigneur Di Falco.

Rendez-vous ce soir à 20h30 au stade Louis Achille (Fort-de-France).






Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également