URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/des-bananes-roses-utilisees-dans-la-confection-de-produits-cosmetiques RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Des bananes roses utilisées dans la confection de produits cosmétiques

La banane rose n'est pas une variété de banane particulièrement réputée en Martinique. Pourtant des planteurs ont trouvé comment écoulé leur production : dans l'industrie cosmétique.
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Image
bananes roses
légende image principale
La banane rose possède des propriétés idéales pour l'industrie cosmétique. ©AST/RCI Martinique

Deux agriculteurs produisent de la banane rose en Martinique. Louis-Daniel Berthome et David Delem produisent respectivement jusqu’à 120 et 34 tonnes de banane rose par an. Mais ce type de banane n’a pas beaucoup de rendement.

Pourtant, la banane rose est l’un des ingrédients clé de la gamme de produit pour la peau de l’entreprise Kadalys. Shirley Billot, sa fondatrice, participera au sommet du G20 des jeunes entrepreneurs le 16 et 17 mai à Fukuoka au Japon. Elle fera parti des 36 entrepreneurs  thème «Imagination Economy for Sustainable Future ». 36 entrepreneurs représenteront la France dont Shirley Billot qui partira le 12 mai pour le Japon.

Elle y présentera notamment ses produits à base de banane rose. Une banane rose qui possède un fort pouvoir antioxydant. Elle est presque 4500 fois plus concentrée que l’Huile d’Argan réputées pour son action sur la préservation du capital jeunesse.

Le complexe Musactif de la banane rose est reconnu pour traiter l’acné et les dermatoses (psoriasis et eczéma). Il agit sur la cicatrisation et régénération des tissus, la réduction des taches pigmentaires et lutte efficacement contre le vieillissement cutané.

Les producteurs fournissent la banane rose directement à Banamart qui s’occupe du reste. La banane rose coûte plus chère qu’une banane normale. Son prix est 1,60euros le kilo contre 80 centimes environ la banane « normale ».

Shirley Billot souhaite quant à elle avoir toute une gamme autour de la banane rose d’ici la fin de l’année.

Le reportage de Aude Sioul-Tidas :

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également